Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Cibitoke : Les rats rongeurs inquiètent les agriculteurs

Cibitoke : Les rats rongeurs inquiètent les agriculteurs

Des rats ravagent les cultures  dans différentes communes de la province Cibitoke. Plusieurs jours  après l’apparition de ces rats dans les champs, les agriculteurs de ces localités indiquent qu’aucun agronome n’est encore intervenu. Cette population réclame l’intervention des autorités habilitées  et  les aider à lutter efficacement contre ces rongeurs.

Sur la colline Muyange de la commune Mugina en province Cibitoke, les agriculteurs sont en alerte maximale. Leurs champs ont été attaqués par des rats. Ils ravagent tout dans les champs.  ‘’ C’est  comme une invasion. Personne ne sait d’où ils sont venus. Ils sont vraiment très innombrables. Un  des agriculteurs en a déjà tué plus de 300 dans son champ. Ils s’en prennent surtout aux champs de maïs et du haricot.’’ Témoigne un agriculteur de la  colline Muyange.

Dans leur combat contre ces souris, l’arme des  agriculteurs de la colline Muyange est  le souricide. Cependant c’est un combat désespéré. Bien que des rats qui consomment le poison utilisé meurent, le lendemain, les agriculteurs  constatent qu’il y a d’autres  qui  continuent de  ravager les champs. ‘’Nous utilisons  le produit  dit Sumu ya panya. Mais ils ne meurent pas comme nous le souhaitions.’’

Les agriculteurs de la colline Muyange désespèrent déjà qu’ils n’auront pas une bonne récolte du haricot et du maïs.

La présence des souris est aussi  signalée dans d’autres communes de la province Cibitoke comme Rugombo. Dans cette commune, des rats font des dégâts dans les champs sur les berges de la rivière Rusizi.

 Inaction de la DPEA

Environ deux semaines après l’invasion de ces rats, les agriculteurs de la province Cibitoke déplorent l’inertie de la direction provinciale en charge de l’agriculture et de l’élevage.

‘’Nous avons informé  l’administration, mais aucun agronome n’est jusque-là venu pour s’enquérir de la situation.’’ Regrette notre source parmi ces agriculteurs qui précise que le recours au souricide ne donne encore toujours rien.

Les agriculteurs de la province Cibitoke demandent  aux responsables agricoles et administratifs  de s’impliquer de façon effective et mettre à leur disposition des agronomes qui sont à mesure de les aider à combattre ces ras ravageurs de champs de cultures.

Béatrice Nyabenda,  directrice provinciale de l’agriculture et de l’élevage n’a pas voulu donner sa réaction.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 1151 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech