Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les enseignants vacataires de Mpanda suspendent leurs activités pour non-paiement

Arriérés de deux  mois pour les vacataires de la commune Mpanda en province Bubanza. Payés grâce aux contributions des parents et enseignants de la commune, cette dernière ne les a pas rémunéré alors que les contributions en question sont régulièrement versées.

Les enseignants vacataires que compte la commune Mpanda avoisinent 140. Avant cette année 2021, ils étaient payés par les directions de leurs écoles. Et  c’est depuis que la commune s’est chargée de  leurs rémunérations que les problèmes ont commencé. Pourtant, notre source du domaine de l’enseignement dans cette commune de la province Bubanza, précise que les contributions pour la rémunération des vacataires sont régulièrement données.

‘’ Chaque élève de la commune Mpanda doit payer 1000F,  ce sont leurs parents qui les payent. Les enseignants contribuent aussi. Ceux du niveau D7 payent 1000F et ceux qui ont un niveau universitaire donnent 5000F par mois.’’

Chaque mois, un enseignant vacataire devrait avoir un montant de 100 000 francs burundais. Réclamant les sommes des deux derniers  mois Février et Mars, certains vacataires prestant dans cette commune Mpanda ont donc opté d’arrêter cette activité d’enseignement  depuis ce mardi 13 avril.

‘’ Certains enseignants vacataires ont suspendu les activités. Comme ils ne sont plus payés, ils doivent chercher une autre source de revenus.’’

Nos sources du domaine de l’enseignement en commune Mpanda font savoir que les vacataires sont en nombre non négligeables dans la commune. Ils craignent donc une grande paralysie des activités scolaires s’il advenait que tous les enseignants vacataires suspendent leurs activités en attendant d’être régularisés.

Les mêmes sources ajoutent que les concernés ont saisi la direction communale de l’enseignement ainsi que les directeurs de leurs écoles, mais tous les renvoient à l’autorité communale.

A ce propos, la RPA n’a pas pu joindre l’administrateur de Mpanda, Nadine Nibitanga.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 165 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech