Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Non-paiement des salaires dans le projet paraétatique PAIOSA

Les agents de terrain, employés du projet d’agriculture et d’élevage PAIOSA, réclament 6 mois d’arriérés de salaire. Une situation qu’ils qualifient d’incompréhensible surtout que cette question se manifeste uniquement dans ce service. 

Le programme d’appui institutionnel et opérationnel au secteur agricole au Burundi, PAIOSA en sigle, est un projet présent dans 5 provinces du pays à savoir Bubanza, Cibitoke, Kirundo, Ruyigi et Rutana. Selon notre source, le projet PAIOSA est financé par la Coopération Technique Belge, CTB en sigle. Certains employés dudit projet font savoir que depuis le mois de juillet, ils n’ont pas perçu leurs salaires. Ces employés indiquent qu’une partie de leurs salaires provient du ministère des finances et l’autre de la CTB.

‘’Nous travaillons pour le projet PAIOSA, un projet d’agriculture et d’élevage. Nous avons perçu nos salaires pour la dernière fois au mois de Juin. Notre employeur nous a dit que c’est le ministère des finances qui va nous rémunérer une fois les documents y relatifs prêts. Mais nous ignorons de quels documents il s’agit. Nous sommes tellement endettés que nous ne savons plus à quel Saint nous vouer’’, a révélé un des agents de terrain de la PAIOSA à la RPA.

Ces agents indiquent ne pas comprendre pourquoi ils ne perçoivent pas leurs salaires comme les autres employés du même projet. ‘’ Dans ce projet, il y a aussi des chauffeurs, des plantons, des secrétaires et des cadres. Contrairement à nous, ils perçoivent leurs salaires le 22 ou le 23 de chaque mois, alors que nous travaillons dans un même projet depuis à peu près 10 ans ‘’, a précisé un autre employé. 

A ce propos, nous avons essayé de joindre Déo-Guide Rurema, ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, ainsi que le ministre des finances, Domitien Ndihokubwayo, mais leurs téléphones sonnaient sans que personne ne décroche.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 458 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech