Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Qui pourrait rendre compte de l’utilisation de l’argent destiné à la construction du barrage hydro- électrique de Mpanda ?

Lors de sa dernière descente sur terrain,  le constat du président de la république  a été amer. Le projet est tombé en ruine. Pour lui ,il faut établir les responsabilités. Les travaux de construction de ce barrage de Mpanda ont démarré  lorsque le ministère de l’énergie et de mines  était dirigé  par Côme Manirakiza.  Une autorité qui ne cessait de féliciter l’entreprise qui faisait les  travaux.

 « C’est honteux. Moi aussi comme Chef d’Etat, j’ai honte. 54 milliards sont sortis et  l’on ne voit pas à quoi ils ont servi .Ça fait vraiment honte », ces grognes sont du président Ndayishime le 15 octobre dernier lors d’une visite sur le site abritant le barrage Mpanda en province Bubanza.  Pour le présidant  Ndayishimiye, les représentants du gouvernement dans ces activités ont été corrompus. « Est-ce que  celui qui devrait représenter les intérêts du gouverneur  n’était pas payé  par le pays ? Est- ce  qu’il a vraiment joué son rôle ? Cela  montre que l’entreprise qui exécute les travaux et les représentants du gouvernement se sont partagés le butin. La corruption  pousse à   tolérer  les fautes pourtant évidentes », a poursuivi Evariste Ndayishimiye.

Evariste Ndayishimiye  a alors  ordonné  au ministre actuel ayant  l’énergie et les mines dans ses attributions de lui fournir endéans 2 semaines la liste des personnes qui ont joué  un rôle dans les travaux de construction de ce barrage.

Pourtant,  le président  Ndayishimiye n’ignore pas que  Côme Manirakiza alors ministre de l’énergie et des mines est le principal acteur.  En tant que ministre ayant l’énergie  dans ses  attributions, Côme Manirakiza  effectuait des descentes sur terrain  pour s’enquérir de l’état  d’avancement des travaux de construction  de  cette  infrastructure. On notera par exemple la descente effectuée   conjointement  par le ministre des finances et celui l'environnement 

Au cours d’une de  ses descentes, Côme Manirakiza  avait félicité les acteurs dans les travaux de construction dudit barrage  pour les travaux qui étaient déjà réalisés. « Nous profitons d’ailleurs de l’occasion pour  remercier tous les partenaires  qui sont sur ce chantier que ce soit au niveau  de l’entreprise qui exécute ,que ce soit au niveau du bureau de surveillance ,que ce soit au niveau de la cellule qui est au  ministère pour assurer toujours le suivie des travaux », avait déclaré Côme Manirakiza.

Il  avait  même  tranquillisé  l’entreprise  exécutant   en ce qui est du paiement. « De notre côté nous promettons à l’entreprise de pouvoir faire de notre   mieux  pour l’entreprise soit payée », avait ajouté Côme Manirakiza.

C’est pourtant pour  ces   travaux que le président de la république  accuse l’acteur d’avoir fermé  les yeux  parce qu’ayant été  corrompu.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 141 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech