Ils continuent de solliciter le recours de Gitega pour rentrer au pays

Les burundais bloqués au Rwanda suite au coronavirus affirment qu’ils éprouvent beaucoup de difficultés pour leur survie. Ils se sont adressés à l’ambassade du Burundi au Rwanda mais attendent toujours la décision de Gitega pour rentrer au pays natal.

Parmi ces Burundais bloqués au Rwanda suite au coronavirus, 134 se sont fait enregistrer à l’ambassade du Burundi au Rwanda pour solliciter un retour facilité au pays, il y a 5 mois.    Depuis, ils attendent toujours la réponse de Gitega. « Nous nous sommes déclarés à l’ambassade du Burundi au Rwanda mais on nous a répondu d’attendre la décision venant de Bujumbura. Ils ont dit qu’ils vont nous contacter dès que la réponse arrive. Nous restons calmes et sans abri. Nous n’avons rien sur nous. Les rwandais sont gentils car des fois ils nous donnent de quoi manger après leur offrir des services comme les travaux ménagers », a déclaré un de ces burundais.

Ces burundais affirment qu’ils viennent de passer plus de 5 mois dans la misère car le confinement et la fermeture des frontières sont arrivés par surprise. Celui-ci affirme qu’ils éprouvent beaucoup de difficultés pour leur survie, raison pour laquelle ils veulent rentrer dans leur pays d’origine. « Nous ne sommes plus capables de payer le loyer car nous n’avons pas du travail. Comme le fait le gouvernement rwandais en rapatriant ses citoyens, nous demandons au gouvernement burundais de suivre cet exemple. Nous risquons de mourir de faim », a ajouté un autre burundais.

A ce propos, la rédaction a contacté Tharcisse Hakizimana, deuxième conseiller d’ambassade du Burundi à Kigali, et il s’est réservé de tout commentaire.