Un nouveau camp de réfugiés Burundais en Tanzanie dès le mois de décembre

décembre 01, 2015
Rate this item
(0 votes)

Un nouveau camp de réfugiés va bientôt être aménagé à MUTENDERI, dans la commune de GAKONKO en province de KIGOMA en Tanzanie. C’est un deuxième camp de réfugiés burundais ouvert après celui de NDUTA, en commune KIBONDO, le 7 Octobre dernier. Ce camp de Nduta héberge plus de 20.000 réfugiés burundais, dont la plupart arrivent fraichement du Burundi, tandis que d’autres viennent de passer quelques mois au camp de NYARUGUSU ; un camp classé troisième au niveau mondial de par le nombre de ses occupants.

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés, HCR, en collaboration avec le gouvernement tanzanien ouvre ce nouveau camp de Mutenderi pour désengorger Nyarugusu, qui compte aujourd’hui un peu plus de 150.OOO réfugiés dont 50.000 congolais et plus de 100.000 burundais.

 

Selon un article du journal en ligne, « Agnews », citant les ONGs Oxfam, Save the children et Help us, l’épidémie du choléra refait parler d’elle dans le camp de Nyarugusu. Le choléra a déjà fait des victimes dans ce camp au mois de Mai avec l’arrivée des premiers réfugiés burundais suite à la crise provoquée par l’annonce du Président Nkurunziza de briguer un troisième mandat. A cette époque, près de 3.000 réfugiés burundais avaient été contaminés par le choléra, 30 parmi eux en étaient morts.

 

Il est donc prévu que tous les réfugiés burundais soient transférés du camp de Nyarugusu pour les camps de Nduta, en commune de Kibondo ;Mutenderi et Karago en commune de Gakonko, toutes de la province de Kigoma.

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.