Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

L’attaque à main armée perpétrée sur la frontière burundo-congolaise aurait fait 4 morts

dimanche, 16 septembre 2018 06:17
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Attaque dans la nuit de ce vendredi en zone Gatumba de la commune Mutimbuzi par un groupe d’hommes armés non encore identifiés. Selon des sources sur place, il y aurait eu des dégâts tant humains que matériels. Et ce groupe se serait replié vers la République Démocratique du Congo après le forfait.

Cette attaque d'un nombre important de personnes armées de fusils et quelques unes en tenue militaire a eu lieu ce vendredi vers 21 heures 30 minutes. Selon le témoignage de la population de la zone Gatumba, l’attaque visait les positions policières et militaires qui gardent la frontière burundo-congolaise.

 

Des crépitements d'armes lourdes et des bombes ont été entendus dans la zone Gatumba jusqu'aux environs de minuit. Selon les témoins sur place, ce groupe armé a mis le feu sur un camion rempli de pneus. D'autres véhicules qui étaient garés au poste frontalier ont également été endommagés lors de cette attaque. Le bureau du poste de la police de l'air et des frontières a lui aussi été incendié. Un des habitants de Gatumba affirme que 4 militaires auraient été tués, un policier blessé, deux fusils de type kalachnikov ainsi que des tenues militaires volés. Un des rebelles lui aussi y a laissé la vie. Mais, ce bilan pourrait s'alourdir, car, la population dit avoir vu des ambulances qui évacuaient militaires et policiers tués ou blessés jusqu'à 6 heures du matin de ce Samedi.

 

Les activités étaient presque paralysées ce samedi matin sur la frontière Gatumba-Kavimvira. Seuls les véhicules des corps de défense et de sécurité étaient autorisés à circuler. Pour se replier, relatent les habitants, ces individus ont pris le chemin menant vers la RD-Congo et seraient du mouvement RED-TABARA.

 

Sur son compte Twitter, la police burundaise qualifie cette attaque de tentative de vol à main armée qui visait l'Agence de la BANCOBU à Gatumba. Dans un point de presse sur le lieu de l'attaque, le Procureur Général de la République, Sylvestre NYANDWI parle d'une intrusion de bandits armés en provenance de la RDC et qui ont tiré de façon sporadique depuis le Congo. Selon la version officielle, l'attaque a fait un mort du coté des  rebelles et un blessé coté policiers.                

Lu 1545 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

21 mai 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 374 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha