Le camp des réfugiés de Mahama frappé par des pluies torrentielles

février 10, 2016 0 1887
Rate this item
(0 votes)
Les refugiés burundais du camp de Mahama au Rwanda sont dans totale désolation après les dégâts causés par de fortes pluies qui se sont abattues dans la localité dimanche dernier, causant la destruction de plusieurs tentes. Plusieurs familles sont sans abris actuellement. Les organisations internationales œuvrant dans l'aide aux réfugiés sont à pied d’œuvre afin de sauver les victimes.
 
Les pluies de l’après midi de ce dimanche 7 février 2016 ont détruit plusieurs tentes dont le nombre n’est pas encore connu, provoquant ainsi l’inondation des stocks de nourriture, du matériel de couchage ainsi que d’autres biens. Le responsable du camp, Révérend pasteur Bosco Kwibishatse, affirme que « seuls les villages six et neuf comptent une cinquantaine de tentes démolies par ces pluies ». 
 
Les victimes de cette catastrophe naturel se plaignent : « nous sommes actuellement très démunis. Pas de couvertures, plus de nourritures pour les familles, tout ayant été emporté par les eaux. D’autres font savoir que ces ingempéries viennent ajouter le drame au drame car presque toutes leurs habitations sont vieilles, n’ayant pas été changées ou réhabilitées depuis leur installation au mois de mai 2015. A certains moments, ils sont obligés d’utiliser des sceaux pour dégager les eaux stagnantes qui envahissent leurs tentes, une situation très pénible selon toujours ces réfugiés. 
 
Les organisations humanitaires et les responsables des réfugiés disent avoir entamé des activités de secours à l’endroit de ces réfugiés comme l’évacuation des victimes vers des endroits moins touchés et la construction des maisons en tôles. Les fortes pluies de dimanche ont duré près de 3 heures.           
    
 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.