La Ministre de la Justice lassée de la forte Corruption au sein de la Magistrature

mars 15, 2016 0 1881
Rate this item
(0 votes)
Les magistrats et le personnel du ministère de la justice parmi les plus corrompus au Burundi. Aveux de la ministre de la justice dans un point de presse aux allures accusatrices. Des mises en garde ont été formulé aux corrupteurs et corrompus.
 
Contrairement à ses prédécesseurs, la Ministre de la justice a été claire concernant le fonctionnement de son ministère : « Après 6 mois dans un poste vous connaissez presque tout le monde et certains dossiers vous les maitrisez » lance Aimée Laurentine Kanyana.
 
Aimée Laurentine Kanyana, Ministre de la justice, ne porte pas de gants en accusant son personnel : « Il transpire une certaine corruption dans la Justice » avoue la ministre. Elle va même plus loin dans ses aveux : « Aujourdhui, la corruption est une maladie dont la vitesse de contamination est comme une fonction exponentielle».
 
Mme Kanyana a pointé du doigt les magistrats des Tribunaux de résidence pour ce qui est des litiges fonciers. Elle a cité aussi ceux de la Cour administrative et du Tribunal du travail.
 
Et d'affirmer : « A mon entendement, il est difficile de traiter de l'infraction de corruption lorsqu'on est corrompu ». Elle avertit que tout serviteur de la Justice qui se comportera en marge de la mission constitutionnelle et de régulation des conflits sera immédiatement sanctionné sans autre forme de procès. 
 
A la question de savoir si ce ne sont pas que des déclarations d'intention pour se donner une bonne image, le ministre de la justice répond qu'elle sera jugée sur ses actes.
 
Même scenario au ministère de la Bonne gouvernance
 
Au début de l'année, le ministre de la Bonne gouvernance n'avait également pas eu de mots gentils envers certains secteurs de son ministère. Serge Ndayiragije accusait certains membres du personnel de s'être distingués dans la corruption.
 
D'autres secteurs qu'il a cités sont entre autre celui de la police de sécurité routière, les tribunaux et lenseignement. 
 
Selon le rapport de Transparency International de 2015, le Burundi est classé parmi les pays les plus corrompus du monde.
 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.