Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 16 Avril 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Désiré Hatungimana, président de la jeunesse du parti Cnl dans la comune Mutaho a été gravement battu par des Imbonerakure, la nuit de ce lundi sur la colline Gerangabo. Pour le moment, il reçoit des soins au centre de santé de Rwisabe de la commune Mutaho. (Source : SOS Médias Burundi)

Sécurité :

 

-Un policier surnommé Mwarabu en poste au commissariat communal de Mugina en province Cibitoke a tué un homme d’une trentaine d’années connu sous le nom de Didace Nsanze dans la nuit de ce mardi 16 avril. A l’origine serait le refus de la victime d’offrir la bière à ce policier. (Source : Journal Iwacu)

 

-Au moins 11 personnes ont été tuées dont 3 cadavres retrouvés, 1 personne enlevée, 4 personnes torturées et 23 cas d’arrestations arbitraires et 2 victimes de violence basée sur le genre selon le bilan hebdomadaire du 8 au 14 avril 2019 de la Ligue des droits de l’homme Iteka. (Source : Radio Inzamba)

 

Droits de l’homme :

 

-2 personnes sont détenues depuis 5 jours au cahot du SNR de la province Muyinga sous prétexte de détention illégale d’armes. C’est au moment où 2 grenades ont été retrouvées devant leur domicile sur la colline Kiremba, commune Gasorwe de la province Muyinga, la semaine dernière. Elles dénoncent un montage orchestré contre elles. (Source : RPA)

 

-3 responsables du parti Cnl ont été malmenés avant d’être arrêtés par la police la nuit de ce lundi à Mutumba vers 3 heures du matin et conduit manu militari au SNR à Karusi. Une source policière révèle qu’un montage de détention illégale d’arme à feu à leur charge à échoué. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-Le 16 avril de chaque année est la journée mondiale contre l’esclavage des enfants. C’est au moment où l’esclavage des enfants burundais en Tanzanie est une réalité. Les enfants réfugiés ne sont pas épargnés non plus dans ce pays. (Source : RPA)

 

Bonne Gouvernance :

 

-Grogne des motards de la province Kirundo contre une nouvelle contribution de 5000 francs burundais chacun soit disant pour soutenir l’équipe nationale Intamba mu Rugamba, qualifiée pour la CAN 2019. Ils considèrent que ce montant est exorbitant en plus des autres nombreuses contributions à leur charge. (Source : RPA)

 

Education :

 

-Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a rencontré encore une fois les responsables des universités privées pour échanger sur les questions qui hantent ce secteur. Cette autorité regrette certaines institutions qui continuent à accepter des lauréats qui ne remplissent pas les conditions exigées par le ministère de tutelle. (Source : La VOA)

 

-Les bancs pupitres manquent dans certaines écoles de la commune et province Rumonge malgré l’appui apporté par la commune. (Source : Radio Isanganiro)

 

Société :

 

-Plus de 200 réfugiés burundais se trouvant encore dans des camps de transit de Sange et Kavimvira, dans le territoire d’Uvira au Sud-kivu se trouvent dans de mauvaises conditions mauvaises. La famine est la principale menace qui hante ces réfugiés. Ils demandent au HCR de leur venir en aide sans délai. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-Le HCR a annoncé à travers un communiqué ce lundi 15 avril que Royaume-Uni vient de verser 6 millions de dollars américains au Gouvernement tanzanien pour subvenir aux besoins de plus de 300 mille réfugiés se trouvant dans la région de Kigoma. (Source : RPA)

 

-106 pasteurs de l’église adventiste du 7ème jour du Burundi sur un total de 132 se sont confiés ce lundi 15 avril à l’Ombudsman pour jouer le rôle de médiateur en vue d’une solution pour sortir de la crise du leadership qui secoue leur église. Il leur a promis une solution dans un délai très proche. (Source : Journal Iwacu)

 

-La population des communes de la province Mwaro touchée par les intempéries climatiques se préparent pour faire face à une éventuelle la famine. L’aménagement des marais, la culture des plantes qui résistent au soleil sont leurs principales occupations pour une meilleure récolte. (Source : RPA)

 

-Le président de la Parcem indique que la situation alimentaire est très alarmante au Burundi avec 58% de la malnutrition chronique infantile. Faustin Ndikumana déplore que plus de 70 % des burundais consomment quotidiennement des repas non équilibrés. Il demande aux décideurs du pays de prendre la question au sérieux. (Source : Radio Inzamba)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 354 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

24 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 388 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha