Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 15 Mai 2019

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Politique :

-Le parti Sahwanya-Frodebu s’insurge contre la persécution dont ces militants subissent à travers tout le pays. Ils ne sont pas autorisés à mener les activités politiques dans le pays. Le cas le plus récent étant en commune Kayogoro en province de Makamba où le représentant de ce parti a été sérieusement tabassé par des Imbonerakure pendant qu’il s’adressait à ces militants lors d’une réunion autorisée. (Source : Radio Inzamba)

 

-Arrestation de Quatre militants du parti CNL de la colline Gatete, commune et province de Rumonge ce mardi soir. Ils sont accusés de tenir une réunion illégale. Le responsable du parti CNL dans la province de Rumonge évoque plutôt les mobiles politiques et demande plutôt leur libération. (Source : Journal Iwacu)

 

Droits de l’homme :

 

-Au moins 50 personnes ont été assassinées, plus d’une centaine arrêtée arbitrairement, selon le rapport trimestriel de SOS torture Burundi rendu public ce mercredi 15 mai 2019. 10 cas de torture, 3 cas de disparitions forcées ont été également signalés. Cette organisation pointe du doigt certains éléments des forces de l’ordre, du SNR et les Imbonerakure comme auteurs de ces actes ignobles. (Source : RPA)

 

Justice :

 

-La Cour suprême et le Procureur Général de la République ont ordonné la saisie des biens meubles et immeubles de 32 personnes accusées d’avoir participé dans le coup d’Etat manqué de 2015. (Source : Radio Isanganiro)

 

-9 présumés auteurs dans l’attaque de Ruhagarika ayant fait 24 morts en 2018 ont comparu devant la Cour d’appel de Ntahangwa ce 14 mai 2019. Le Major Ntakarutimana Léonce alors chef de la position militaire dans cette localité est quant à lui accusé de manquement à la solidarité pour n’avoir rien fait pour protéger la population. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Société :

 

-Le Japon a offert un don de 270 mille dollars américains aux réfugiés burundais du camp de Mahama au Rwanda qui seront affectés dans les domaines de la protection de l’enfant et de la santé. (Source : RPA)

 

-Grogne des habitants de la ville Bujumbura contre les longues queues qu’ils sont obligés de faire en attente des bus. L’association des transporteurs du Burundi, ‘’Atrabu’’ reconnait que cela est dû d’une part au manque du carburant et d’autre part au mauvais état des routes. (Source : Radio Inzamba)

 

Education :

 

-Les élèves réfugiés burundais du camp de Nyarugusu en Tanzanie sont en grève depuis une semaine. Ceux du cycle post-fondamental demandent à la coordination chargée de l’éducation dans ce camp, l’actualisation des programmes à dispenser et les bulletins de chaque année. Tandis que ceux de la classe terminale revendiquent les certificats de fin d’études. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 381 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

23 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 382 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha