Les écoles n’ont pas achevé le programme à deux semaines du concours national

mai 20, 2016 0 1737
Rate this item
(0 votes)

A quelques deux semaines de la passation du concours national donnant accès à l'enseignement post-fondamental, certaines écoles sont loin d'achever les programmes des cours faisant objet de ce concours. Les victimes sont les élèves de cette catégorie d'école  des classes de 9èmede l'Ecole Fondamentale et de 10èmedu cycle inférieur des Humanités Générales  concourants.

 

Les dates du 8, 9 et 10 juin 2016ont été fixées par le Ministère de l'Education, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique comme période de passation des concours nationaux donnant aux élèves  l’accès à l’enseignement post-fondamentale. Ces concours concernent les  élèves des classes de 9èmede l'école Fondamentale et de 10èmedu cycle inférieur des Humanités Générales.

 

Ces dates ont surpris pas mal d'élèves et professeurs dans plusieurs provinces qui avaient l'habitude  de voir les tests et concours nationaux de ce genre se dérouler vers la 3ème semaine du mois de juin chaque année. Conséquence : à certaines écoles, les programmes des cours faisant objet de concours ne sont pas encore achevés. Les professeurs croyaient avoir au moins un mois de cours, et espéraient ainsi achever les programmes.

 

De leur côté, les responsables provinciaux et communaux de l'éducation indiquent que ce ne sont pas eux qui prennent de telles décisions.

 

Cela étant, le taux d'avancement des programmes varie d'une école à une autre. Certaines en sont à moitié, d’autres entre 60% et 80% d’achèvement du programme. Quelques exceptions positives cependant : certaines écoles ont déjà terminé les programmes d’enseignement.

 

Spécifiquement pour l'Ecole Fondamentale, les professeurs des classes de 9ème  laissent entendre qu'ils sont en retard par rapport au programme « car le premier trimestre a tardivement débuté suite au manque de livres, les programmes sont vastes et les livres de l'élève sont insuffisants. Un livre se partage entre quinze élèves » nous a indiqué un enseignant.

 

Les préfets des études et professeurs à qui nous avons parlé affirment que pour bien préparer de tels concours, « les lauréats doivent avoir deux semaines de révisions des matières ». ils expliquent qu’en respectant les dates fixées par le Ministère, les cours devraient s'arrêter ce vendredi 20 mai. Mais ces éducateurs ajoutent que les élèves en seraient victimes car certains chapitres ne seraient pas enseignés avant les concours. « Et si les cours se prolongent pour achever les programmes, les lauréats n'auraient pas de temps pour réviser les matières vues et en seraient toujours victimes » concluent nos sources.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.