Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Malversation à la poste de Kayogoro

jeudi, 11 juillet 2019 09:34
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Grognes chez les fonctionnaires dont les salaires sont hébergés à la poste Kayogoro, en province Makamba. Au moment où ils n’ont toujours pas perçu leur paie du mois de juin, la seule explication qu’on leur donne est que les ordinateurs sont en panne. Une raison qui n’a pourtant pas convaincu ces fonctionnaires qui pensent plutôt à une sorte de détournement.

Les fonctionnaires qui ont ouvert leurs comptes au sein de la poste de Kayogoro en province Makamba disent ne pas comprendre pourquoi ils n’ont pas encore eu leur salaire du mois de Juin.

 

« Je suis allé à la poste le 26 juin et on m’a dit que la régularisation des salaires n’avait pas encore eu lieu alors qu’ailleurs ils ont perçu leurs salaires depuis le 20. J’y suis retourné en date du 3 juillet et on m’a dit que les caisses étaient vides et que par ailleurs les machines sont en panne. C’est vraiment dommage. » Explique un des fonctionnaires

 

Selon les titulaires des comptes à la poste de Kayogoro, les raisons avancées par les agents de la poste ne sont pas convaincantes. Ils pensent plutôt aux magouilles qui visent à générer des intérêts. « Nous ne comprenons pas comment on dit que les caisses de la poste sont vides alors que nos salaires ont été débloqués par le ministère des finances. Les informations qui nous parviennent révèlent que ce montant serait alloué aux commerçants principalement pour la réalisation de leurs projets qui génèrent des intérêts. » Témoigne notre source.

 

Ces fonctionnaires lésés font savoir qu’ils n’en peuvent plus de toujours gaspiller l’argent des tickets, et plaident pour leur régularisation.

Lu 131 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

22 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha