Recherche

Amakuru yo ku wa 14 Kigarama 2019

Journal du 14 Décembre 2019

Burundi : Les Nouvelles de Chez Nous de ce 13.08.2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique

 -3 membres du parti Cnl dont le responsable de ce parti ont été arrêtés  étant à l’intérieur de leur permanence sise dans la localité de Mukenke, commune Bwambarangwe, province  Kirundo dans l’après-midi de ce mardi.

L’arrestation a été faite  par des policiers sous la supervision de l’administrateur communal. Ils étaient en pleine réunion préparant  l’ouverture solennelle de ladite permanence communale de leur parti. (Source : Radio Inzamba)

 

-A l’occasion de la journée mondiale dédiée à  la jeunesse célébrée le 12.8 de chaque année, le mouvement MAP-Burundi Buhire interpelle la jeunesse burundaise de tourner le regard vers son avenir et celui du pays au lieu de suivre moutonnièrement certains partis politiques qui ne visent que leurs intérêts personnels. (Source : Radio Inzamba)

 

-Le déploiement des forces militaires et policières des N.U est une des conditions pour que les prochaines élections de 2020 au Burundi soient crédibles selon l’APRODH dans son document intitulé ‘’Proposition de sortie de crise au Burundi, cette organisation recommande le désarmement des imbonerakure et d’autres civils armées’’. (Source : RPA)

 

-Viateur Ndikumana, secrétaire du parti Cnl en commune Mutimbuzi, province Bujumbura a été arrêté à son domicile par des imbonerakure sur l’ordre du responsable du parti Cndd-fdd dans la matinée de ce lundi, 12.08 après avoir été sérieusement battu. Il est actuellement incarcéré au cachot de la zone Rukaramu. (Source : RPA)    

 

Droits de l’homme

 

-Au moins 5 personnes ont été tuées et 14 autres arrêtées arbitrairement selon le rapport hebdomadaire de la ligue Iteka de cette semaine écoulée. Cette organisation de défense des doits humains déplore que l’impunité persiste. (Source : RPA

 

-La ligue Iteka dénonce la mesure de l‘administrateur communal qui oblige les femmes de la commune Nyabiraba, province Bujumbura de faire des rondes nocturnes en remplacement de leurs maris qui ont fuit la persécution des imbonerakure. Cette organisation rappelle que la culture burundaise interdit la femme burundaise de s’exposer pendant la nuit. (Source : Radio Inzamba)

 

-Les détenus de la prison centrale de Mpimba dénoncent les rackets  dont ils sont victimes commis par leurs camarades prisonniers, membres des comités de sécurité. Beaucoup de détenus sont gardés en isolement pour  cette fin. Une pratique devenu un fonds de commerce. (Source : RPA)

 

Justice

 

-15 ans après les massacres des banyamulenge du 13.08.2004 au camp de transit de Gatumba, commune Mutimbuzi, province de Bujumbura,  à quelques km de la frontière burundo-congolaise, la communauté des banyamurenge regrettent que les auteurs,  dont certains avaient même revendiqué l’attaque qui a couté la vie à 166 banyamurenge,  restent toujours libres.

Ils demandent à la CPI de prendre le dossier en main. C’était ce mardi lors de la commémoration de ces massacres au site mémorial de Gatumba. (Source : VOA)

 

-A Bubanza, des habitants et défenseurs des droits humains dénoncent l’acquittement d’un policier accusé de meurtre. Ce Lundi 12.08.2019 dans l’après-midi,  le TGI de Bubanza a acquitté l’OPC1 Emile Niragira de la position policière de Gihanga dans un procès de flagrance. Il était accusé d’avoir assassiné Jean Claude Nizigiyimana, la semaine dernière. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Réfugiés

 

-Les réfugiés burundais du camp de Nakivale en Ouganda craignent pour leur santé à cause  du cholera qui fait des ravages dans ce camp. A moins de 3 semaines ce fléau a déjà emporté la vie de 3 personnes. Bien que cette épidémie n’a pas encore atteint la partie où vivent les burundais ; ces derniers demandent  que des mesures de prévention soient prises. (Source : RPA)

 

Société

 

-Grogne de la population de la commune Kabezi en province  Bujumbura suite à un manque criant d’eau potable. Plus de 800 ménages sont privés d’eau potable depuis un mois.  (Source : Journal Iwacu)

 

Economie

 

-Les commerçants des marchés Kinama et Kanyosha en cours de réhabilitation déplorent la lenteur des travaux et le retard enregistré dans la réouverture de ces marchés. (Source : Journal Iwacu)

 

                                                                               Monitoring des Médias par la RPA

 

Lu 278 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

14 décembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 245 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha