Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 23 Février 2021

Sécurité : -Un corps en état de décomposition d’une fille âgée d’une vingtaine d’années a été découvert ce mardi dans la vallée qui sépare les quartiers Bwoga et Rweru en commune et province Gitega. (Source : Radio Inzamba)
 
Politique :
 
-Dans une correspondance au responsable du HCR et aux présidents Ougandais et burundais, plus d’une centaine de réfugiés burundais du camp de Nakivale demandent d’être rapatriés sans délais. "Le groupe avait été envoyé par Gitega pour perturber la sécurité." selon leurs confrères. (Source : SOS Médias Burundi)  
 
Environnement :
 
-Claver Sibomana, professeur associé à l’Université du Burundi, spécialiste de l’écologie des écosystèmes aquatiques interpelle les burundais à valoriser la jacinthe, une herbe très nuisible et présente aux abords du lac Tanganyika. Au Madagascar, la jacinthe est utilisée notamment pour la fabrication des nattes et corbeilles. (Source : Journal Iwacu) 
 
Santé :
 
-Mise en garde de la République tanzanienne par l’OMS dans un communiqué de ce dimanche pour son inaction contre la propagation de la covid-19. Une situation qui se répercute dans toute la sous- région des Grands lacs du fait des mouvements de ce pays vers les autres pays. (Source : RPA)
 
Bonne Gouvernance :
 
-Finalement la mesure de l’administrateur communal de Gitega interdisant les taxis vélos dans la municipalité n’était d’intérêt général. Il s’est avéré qu’il s’agissait de céder le terrain à l’homme d’affaire Adrien Ntigacika alias Ziranotse proche du premier ministre Alain Bunyoni. Cinq bus sont déjà fonctionnels. (Source : Radio Inzamba
 
Monitoring des Médias par la RPA