La RPA n’a violé aucune loi et déontologie dans la couverture médiatique de l’attaque à Gihanga

2357
Rate this item
(0 votes)

Le Conseil National de la Communication devait au préalable répondre aux plaintes du gouverneur de Bubanza et du parti CNDD-FDD contre la RPA au lieu de convoquer le directeur de la RPA. Déclaration faite par Maitre Jean Bosco Ngendakubwayo, avocat de la RPA, à sa sortie du CNC où il répondait à une convocation. Le reportage de la RPA n’a violé aucune loi et non plus les règles déontologiques de la presse, déclare Maître Jean Bosco Ngendakubwayo, avocat de la RPA.

Vous saurez qu’Anselme Nyandwi, gouverneur de la province Bubanza et Pascal Nyabenda, président du parti CNDD-FDD avaient portés plainte la semaine dernière contre la RPA après les informations diffusées sur l’attaque d’une position militaire située entre la troisième et la quatrième transversale à Gihanga. 

Tags

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.