Bubanza: détresse de la population de Mpanda suite aux pluies diluviennes qui ont saccagé leurs champs de cultures

mars 09, 2016 0 1605
Rate this item
(0 votes)
L'administration communale de Mpanda énumère plus de 420 hectares de champs des cultures et plus de 280 maisons détruites suite aux pluies diluviennes de vendredi 19 février 2016 en commune Mpanda de la province Bubanza.
 
Les victimes signalent en outre que ce sont principalement les champs de riz et de manioc qui ont été en grande partie endommagés même si cette commune est généralement dominée par la riziculture.
 
Depuis cette catastrophe survenue depuis près de 3 semaines, les habitants des différentes zones et collines qui ont été touchées par ces fortes pluies craignent dêtre frappés par la famine dans les jours à venir. Selon cette population, les eaux des pluies mêlées avec les eaux sablonnées, déversées par la rivière Musenyi dans ces champs, n'ont fait qu'empirer les conditions de vie déjà difficiles « pour une société qui vit sous le joug de la famine et de la misère sans égal » se plaignent-ils.
 
Ainsi, une partie des victimes passe la nuit à la belle étoile comme le confirme Fréderic Congera, administrateur de la commune Mpanda. Cette autorité communale demande aux autorités hiérarchiques de rendre disponible un engin qui pourrait aménager les terres qui ont été envahies par ces eaux sablonneux afin de permettre aux victimes de construire de nouvelles maisons.
 
Malgré la crise financière que traverse le pays actuellement, cet administratif communal lance un appel vibrant à la population de Mpanda de construire des maisons solides et de tracer les haies anti érosives dans leurs champs de cultures pour faire face aux fortes pluies. 
  

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.