Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Grève des employés de l’entreprise AFRITEXTILE depuis ce mercredi.

Ces employés réclament  l’augmentation de  leurs salaires  ainsi que le respect des  contrats de travail qui les lient avec leur employeur.

Les employés de l’entreprise AFRITEXTILE, ex  COTEBU, ont suspendu leurs activités jusqu’à ce qu’ils rencontrent  l’ADG, Taruk Bachir,  qui est également le patron de cette entreprise. Ils affirment que c’est lui seul qui peut trouver une solution aux problèmes à l’origine de ce mouvement de grève. Entre autre, ces employés soulèvent la question des salaires. « Nous avons signés les contrats depuis 2011.  Cela fait dix ans qu’on ne bénéficie d’aucune augmentation sur nos salaires .On nous paie 100 mille francs burundais par mois et ce depuis  notre recrutement. Nous avons réclamé cette augmentations de salaire mais sans succès. Avec un salaire de 100 mille francs dans cette vie qui est devenue très chère, on ne sait pas comment s’en sortir. Qu’on nous augmente le salaire car même un aide- maçon ne touche plus 4000 mille francs  par jour. Il y a également le problème de l’inégalité des salaires .Deux employés peuvent avoir les mêmes diplômes et faire le même travail et recevoir des salaires différents. Nous voulons que tout ça soit réglé », révèle un des employés.

Ces employés demandent également le respect  des clauses du contrat de travail. « Dans le contrat il y a pas mal des choses qu’on s’est convenu mais qui ne sont pas respectés. Par exemple, ils ne nous donnent pas la cotation, l’avancement de grade ainsi que d’autres avantages que nous devrions bénéficier mais que  nous ne recevons pas. Et tout ça se trouve dans le contrat de travail », ajoute un autre employé.

 Ce personnel en grève dit avoir soumis  toutes leurs questions à leurs responsables hiérarchiques qui n’ont donné aucune suite. « Nous n’avons plus besoin du Directeur dans la résolution de ces problèmes car nous trouvons qu’il est incapable. Il nous a, à maintes reprises, mentis. Il ne veut même pas que nous rencontrions le patron de l’entreprise alors que c’est notre droit », s’offusque un employé.

L’entreprise AFRITEXTILE emploie près de 800 employés. Ces employés demandent au patron de cette entreprise,  Taruk BASHIR, d’intervenir pour que le travail puisse continuer comme avant.

A ce propos, la rédaction de la RPA a essayé de contacter Gilbert NZEYIMANA, Directeur General de l’entreprise AFRITEXTILE,  ainsi que Taruk Bachir, patron de cette entreprise, mais sans y parvenir.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 135 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech