Les étudiants de l'Université du Burundi en grève depuis ce mardi

mai 18, 2016 0 1726
Rate this item
(0 votes)
Les étudiants de l’Université du Burundi ont suspendus les cours depuis ce mardi. La raison majeure est la mésentente entre les étudiants et la direction de l’université en ce qui concerne le nouveau règlement académique qui ne requiert pas le consensus. Un des points de discorde de ce règlement étant la suppression des évaluations continues.
 
Les étudiants de l’Université du Burundi ont suspendus les cours conformément au préavis de grève qu’ils avaient adressés au Rectorat. Certains étudiants de l’université du Burundi déclarent que cet arrêt des cours est motivé par le nouvel horaire de passation des examens qui, selon eux, « n’est pas conforme au règlement ». 
 
Les étudiants ont adressé une lettre à la direction de l’Université pour que l’horaire soit révisé, mais en vain. « Un nouveau règlement a été adopté mais les délégués y ont vu des lacunes. Ils ont adressé les correspondances à la direction pour qu’il soit révisé surtout en ce qui concerne la passation des examens. Le nouveau règlement stipule que l’étudiant, en plus d’étudier tout le semestre, devra passer les examens durant 21 jours et la période de passation de la deuxième session passe de 40 jours à 30 jours. La direction est restée silencieuse à nos demandes. Les étudiants ont donc décidé l’arrêt des cours », explique l’un des étudiants en grève.
 
Autre point de discorde entre étudiants et le Rectorat, c’est l’intensité des cours à assimiler durant une courte période : « passer les examens en 21 jours sans alternance, c’est incompréhensible ! » poursuit notre source.
 
Les étudiants de l’université du Burundi soulèvent aussi la question des étudiants qui n’ont pas encore de bourse : « le nouveau règlement n’est pas clair en ce qui concerne le statut d’un étudiant qui n’a pas encore eu la bourse. Il est dit qu’il est pris en charge à temps partiel » s’étonne un des étudiants de l’UB. 
 
Les étudiants de l’Université du Burundi disent qu’ils attendent toujours une réponse du Rectorat. « Nous constatons par contre que ce nouveau règlement vise à nous faire échouer dans nos études » conclut notre source. 
 
Le Recteur de l’Université du Burundi Gaspard Banyankambona n’a pas encore répondu à nos appels pour une réaction. 
 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.