Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 9 Mai 2019

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Politique :

-Le Gouverneur de la province Makamba a donné un dernier délai d’une semaine aux administrateurs communaux pour avoir remplacé l’ancienne devise du pays, ‘’Unité Travail Progrès’’, par la nouvelle devise, ‘’Dieu, Roi, Burundi’’ comme demandé par le prédisent Nkurunziza. Gad Niyukuri fait savoir que passé ce délai, tout récalcitrant se verra suspendu de ses fonctions. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-Kwizera Reverien, ancien représentant communal du parti Sahwanya-Frodebu à Butihinda en province Muyinga a été arrêté ce mercredi 8 avril 2019 sur mandat du procureur de la République en province Muyinga. Il est accusé d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat. (Source : Radio Inzamba)

 

-Le Gouvernement du Burundi a adressé une demande de radiation de certaines organisations de la société civile dont le Forsc qui ne sont plus reconnus dans le pays au sein du forum sous-régional ayant le statut d’observateur au sein de l’EAC. Cette requête a été adressée au conseil des ministres de l’EAC en cours à Arusha. C’est au moment qu’un procès de ces organisations de la société civile burundaise contre le Gouvernement burundais reste pendant au sein de cette de l’EAC. (Source : RPA)

 

Justice :

 

-Le pouvoir de Gitega a débuté une campagne de saisie des biens des burundais poursuivis pour avoir tenté de renverser le pouvoir en 2015. Jean Minani, president de la plateforme de l’opposition Cnared s’insurge contre cette mesure contraire à la loi burundaise. (Source : Radio Inzamba)

 

-Le procès des 48 jeunes accusés d’attaque sur les camps militaires en décembre 2015 s’est tenu pour la première fois après 3 ans en appel dans la prison de Muramvya où sont détenus ces jeunes et a été mis en délibéré ce jeudi 8 mai 2019. La Cour d’appel de Mukaza a requis une peine à perpétuité pendant que les prévenus plaident non coupables. (Source : RPA)

 

Droits de l’homme :

 

-3 leaders du parti Cnl dont le président des jeunes de ce parti en zone Kanyosha ont été interpellés ce mercred par la police et des Imbonerakure au quartier Ruziba. Ils sont accusés de tenir une réunion clandestine alors qu’ils étaient en pleine conversation. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-L’Administrateur de la commune Musongati en province de Rutana a pris une mesure à travers un communiqué sorti ce 6 mai 2019, interdisant toutes les femmes et filles de sa commune de circuler au-delà de 19 heures pour raison de leur sécurité. Pour Maitre Jeanne d’Arc Zaninyana du mouvement des femmes et fille pour la paix et la sécurité, cette mesure est discriminatoire et contraignante. (Source RPA)

 

Environnement :

 

-Le Secrétaire exécutif de la Croix-Rouge Burundi a indiqué que la ville de Bujumbura est menacée à cause de l’urbanisation sauvage qui ne cesse de conduire à des catastrophes. Il ajoute que des mesures urgentes s’imposent. C’était ce mercredi 8 mai à l’occasion de la journée internationale de la Croix-Rouge et l’anniversaire de son fondateur Henry Dunant. (Source : Journal Iwacu)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 355 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

23 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 337 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha