Un nouveau règlement académique jugé oppressif par les étudiants

mai 10, 2016 0 1824
Rate this item
(0 votes)
Les étudiants de l’université du Burundi contestent le nouveau règlement académique qu’ils trouvent pénible à suivre, surtout en période d’examens. Ils menacent de suspendre les cours pour faire changer d’avis le rectorat.
 
Le nouveau règlement académique contraint les étudiants du système BMD (Baccalauréat, Master, Doctorat) à suivre tous les cours prévus pour le premier trimestre sans interruption. A la fin, une période de vingt et un jours leur sera accordée pour passer les examens et le processus sera le même pour le second trimestre. 
 
La représentation estudiantine parle d’un règlement coercitif d’autant plus qu’elle n’a pas été consultée avant le changement du règlement. Pour les étudiants, ce nouveau règlement aura plusieurs retombées : « On nous a retiré le droit de passer les examens avec une méthode qui nous était facile.
 
Avant, à la fin de chaque cours, on programmait l’examen pour les jours suivants. Aujourd’hui, cela nous est interdit», raconte un des représentants des étudiants.
 
Selon toujours lui, avec la nouvelle méthode de passation des examens, les 21 jours qui leur sont accordés ne leur serviront à rien vu le volume des cours qu’ils ont : « le système BMD comporte des cours très volumineux et difficiles, par conséquent cela nécessite une évaluation continue pour bien accumuler les leçons apprises. C’est donc impossible pour les étudiants de préparer les examens de tous les cours reçus dans un trimestre en seulement 21 jours » poursuit-il.  
 
Si le rectorat ne revoit pas le nouveau règlement académique, les étudiants de l’Université du Burundi comptent suspendre les cours comme le mentionne une correspondance qu’ils ont adressée au recteur le 6 Mai 2016 : « On a fait parvenir au recteur une correspondance, avec copie au ministre. On va attendre leur réponse dans les 8 prochains jours, sinon les étudiants du système BMD suspendront les cours jusqu’à ce que le  règlement change de nouveau » avertissent les étudiants.
 
Ce nouveau règlement avait été initié au départ dans la faculté des sciences, mais les étudiants l’avaient contesté.   

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.