Nduta : L'année scolaire a débuté mais l'école manque de matériel pour entamer les cours

septembre 26, 2016 1547
Rate this item
(0 votes)
 L’année scolaire 2016-2017 a débuté lundi dernier dans le camp des réfugiés Burundais de Nduta en Tanzanie. Mais les études proprement dites n’ont pas encore débuté et leur début n’a pas encore été fixé. Elèves et écoliers se pressent pour aller à l’école, mais passent leur temps à jouer.
 
Au camp des réfugiés de Nduta en Tanzanie, les élèves ont répondu massivement à l’appel pour la rentrée scolaire, mais les cours n’ont pas encore commencé. Les écoliers passent le gros de leur temps à jouer et l’essentiel du matériel didactique n’est pas encore disponible. 
 
A part que les écoliers de première et deuxième années n’ont pas encore de cahiers, ils seront obligés de suivre les leçons dans la cour de récréation, exposés au soleil accablant ou à la pluie. 
 
« L’année scolaire a commencé avec beaucoup de problèmes. Certains écoliers ont suivi les cours assis sous les arbres parce qu’on n’a pas pu construire de classes supplémentaires. On manque aussi de matériel pour les élèves : pas de cahiers, pas de stylos, pas de livres. Vous comprenez bien que c’est impossible de commencer les leçons dans ces conditions », explique un enseignant à Nduta.
 
En outre, même les enseignants n’ont pas de matériel didactique. Honoré Hakizimana, Coordinateur de l’éducation au camp des réfugiés de Nduta, reconnait les graves problèmes d’ordre matériel, ce qui constitue un frein au bon déroulement de l’enseignement de ces réfugiés burundais.
 
Tags

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.