Manque d’assainissement, ville de tous les dangers

septembre 17, 2019 220
Rate this item
(0 votes)

La capitale s’est agrandie sans que des mesures d’assainissement suivent. Déclaration du maire de la ville de Bujumbura lors de l’ouverture de la première conférence nationale sur la santé. Les défis du secteur de la santé sont à l’honneur

Dans cette conférence, Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura a déclaré que la poussée démographique a entraîné l’extension de la ville de Bujumbura, laquelle extension n’a pas obéi aux normes d’assainissement et d’urbanisation. « La Mairie de Bujumbura reste confrontée à des défis liés notamment à son accroissement rapide de la population, qui à certaines périodes n’a pas tenu compte des normes urbanistiques. », a déclaré Freddy Mbonimpa.

 

Selon Freddy Mbonimpa, le manque des mesures d’assainissement a des conséquences surtout celles liées à la sante publique et l’environnement. « Les conséquences pèsent lourdement sur la santé de ces habitants et à l’environnement. Certaines catégories vivent dans des conditions précaires surtout les quartiers périphériques, qui ne sont pas servis en eau potable, ont des difficultés d’accès à des soins de santé de qualité, sont sujets à des épidémies et à des catastrophes liées aux changements climatiques. A titre d’exemple certaines zones sont confrontées à la persistance de l’épidémie de choléra. »

 

Le ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida a été du même avis lors de cette conférence qui se déroule à l’hôtel Club du Lac Tanganyika.

Tags

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.