Occupation illégale et pillage d’une propriété par des militaires à Mutakura

novembre 08, 2016 0 2415
Rate this item
(0 votes)
Depuis 6 mois, des militaires burundais occupent une maison du quartier Mutakura, 3ème Avenue numéro 39. C’est dans la commune Ntahangwa au Nord de la ville de Bujumbura. Un quartier accusé d’avoir logé des insurgés par le pouvoir de Bujumbura. Aujourd’hui, le propriétaire des lieux crie au vol de ses biens par ces mêmes militaires. 
 
Vianney Hakizimana, en exil depuis le début de la crise, affirme que des machines de sa boulangerie, également basée dans cette propriété, ont été démontées et vendu au plus offrant.
 
Des militaires ont érigé de force une position dans cette propriété de la zone Cibitoke, qui lui appartient, au mois de Mai 2016. Depuis la semaine dernière, ils procèdent à des pillages comme le dénonce le propriétaire.
 
« Ils ont démonté les machines de ma boulangerie pour vendre les pièces au marché de Ruvumera de la Zone Buyenzi.
 
Aussi, des platines sont vendus à d’autres boulangeries. Je ne peux faire le bilan des objets volés comme je ne suis pas sur place.
Mais cela nous attriste énormément», Vianney Hakizimana.
 
Les militaires ont forcé l’entrée de la propriété lorsqu’ils l’ont investi. La procédure a été la même pour la boulangerie puisqu’elle était cadenassée au moment de la fuite avec sa famille, raconte Vianney Hakizimana. 
 
Il demande que ces militaires quittent les lieux et restituent les biens volés.     

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.