Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

RDC : Les réfugiés burundais du camp de Mulongwe menacés par la population locale

RDC : Les réfugiés burundais du camp de Mulongwe menacés par la population locale

Tension le matin de ce mercredi au camp des réfugiés de Mulongwe se trouvant en République Démocratique du Congo. Les congolais ont refusé aux réfugiés burundais d’exercer quoi que ce soit dans le camp, une situation qui a paralysé presque toutes les activités des réfugiés burundais dans le camp.

Le matin de ce mercredi 29 novembre,  des congolais du clan Babembe avait bloqué les sorties du camp de Mulongwe. Ils avaient allumé du feu devant ce camp, ce qui a effrayé les réfugiés burundais, raconte une source sur place.

Selon les réfugiés burundais, ces manifestations des congolais qui avaient causé un sentiment d’insécurité aux réfugiés de ce camp  avaient un seul objectif : de protester contre le fait que les réfugiés burundais exercent des activités commerciales qu’à l’intérieur du camp de Mulongwe. Ainsi, les congolais ont barricadé l’entrée du camp pour  empêcher certains réfugiés burundais exerçant des activités en dehors du camp comme les agriculteurs et les motards de ne pas sortir du camp, du simple fait que ces réfugiés ont refusé d’aller exercer leur commerce à l’extérieur du camp, précise un des réfugiés burundais dudit camp.

La matinée de ce mercredi, la situation était tellement tendue au camp de réfugiés de Mulongwe que même les écoles sont restées fermées. ‘’Toutes ces querelles datent de très longtemps. Les congolais ne veulent voir aucun burundais ici à Mulongwe exercer quoi que ce soit à l’intérieur du camp. Les congolais veulent que toutes les activités de commerce tel que les boutiques, les marchés, les restaurants, les bars se pratiquent à l’extérieur du camp’’, explique un des réfugiés burundais.

Les informations en provenance du camp de Mulongwe indiquent que  certains congolais ont profité de cette situation pour voler dans les champs de ces réfugiés burundais situés à l'extérieur du camp. De plus, même les autorités locales n’ont pas été autorisées d’entrer dans le camp. Néanmoins, l’administration a essayé difficilement de calmer la situation plus tard.

Nous n’avons pas pu avoir le commentaire de  Didier Numbi wa Numbi, le responsable du camp de réfugiés de Mulongwe, et de Julien Sangmata, le responsable du HCR pour s’exprimer.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 294 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech