Un directeur accusé d’abus sexuel sur ses élèves

Les enseignants et parents des élèves du Lycée communal de Maramvya en commnune Nyabikere de la province Karuzi demandent la destitution du directeur de cet établissement scolaire. Ils l’accusent d’abuser sexuellement ses élèves pour les faire avancer de classe.

Le directeur en question s’appelle Samuel Bizabishaka. Selon les enseignants qui se sont entretenus la RPA, ce dernier abuserait sexuellement les filles pour les faire avancer de classe, et ce même si elles ont échoué. Quant aux garçons, il les rançonne. D’où les parents et les enseignants trouvent inacceptable que ce directeur continue à diriger cet établissement, vu qu’il a toujours agi de la sorte depuis son entrée en fonction.

Pourtant, ses supérieurs hiérarchiques sont au courant de la situation. Pour preuve, les enseignants donnent l’exemple de la décision prise récemment par le directeur communal de l’enseignement de faire reculer de classe tous les élèves qui avaient été frauduleusement autorisés à avancer de classe.

Révoltés, les enseignants à cette école demandent que leur directeur soit, non seulement limogé de ses fonctions, mais également puni conformément à la loi. ‘’Ce directeur qui fait de tels actes doit être démis de ses fonctions. Vous voyez que même ses supérieurs sont au courant de ses actes. Nous demandons qu’il soit poursuivi en justice car il est en train de traumatiser les enfants.’’

A ce propos, nous avons essayé de contacter Samuel Bizabishaka, directeur du Lycée communal de Maramvya, de même que Roger Ntiranyibagira, le directeur de l’éducation en commune Nyabikere, mais en vain.