Des membres influents du parti Cndd-Fdd condamnés pour fraude

Dans un procès en fragrance, le tribunal de grande instance en province Cibitoke a condamné deux membres influents du parti Cndd-Fdd en commune Rugombo. Ayant écopé de 2 et 3 ans de prison, les deux sont accusés de commerce illicite de pagnes et sachets en provenance de la République Démocratique du Congo.

Le premier responsable incriminé est le nommé Ramadhan Sibomana, vice-représentant du parti Cndd-Fdd en commune Rugombo de la province Cibitoke. Il est également le chef de secteur Mparambo 1. Le Tribunal de Grande Instance l’a condamné ce samedi 25 juillet dans un procès de flagrance, à une peine de 3 ans de prison avec une amende d’un million de francs burundais. Il a été accusé de détournement des biens publics et de violation de la loi interdisant la commercialisation des sacs en plastique.

Ramadhan Sibomana a été condamné par la justice après que la police ait saisi 180 pièces de pagnes et 9 sacs pleins de sachets à son domicile.

Le même jour, et toujours dans un procès de flagrance, le Tribunal de Grande Instance de Cibitoke a condamné à 2 ans de prison et à une amende de 100.000 francs burundais un démobilisé du nom d’Elias Bizimana. Il était, selon les habitants de la place, un Imbonerakure très redouté. Notre source à Cibitoke fait savoir qu’Elias Bizimana a été arrêté dans la matinée du samedi 25 juillet, au niveau de la colline Buganda, alors qu’il tentait de se rendre à Bujumbura avec un véhicule rempli de sacs en plastique. Son véhicule a également été saisi.

Alors que les frontières sont supposées fermées, toutes ces marchandises proviennent de la République Démocratique du Congo. Certains trafiquants burundais se rendent eux-mêmes dans ce pays pour s’approvisionner. Il y en a d’autres qui font des commandes et les congolais leur fournissent ces marchandises. Les forces de l’ordre et de sécurité jouent également un rôle dans ce commerce.