Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Retour des commissionnaires dans le commerce du bétail à Gitega.

L’abattage des ruminants domestiques  se fait normalement dans différents abattoirs reconnus des communes de la province de Gitega. Le marché du bétail étant toujours fermé,  les commissionnaires ont refait surface dans le commerce de ces animaux.

Depuis l‘autorisation de reprendre l’activité d’abattre les animaux ruminants domestiques tels que les vaches, chèvres et moutons, l’activité se poursuit normalement dans les abattoirs de différentes communes de la province de Gitega. Les communes de Gitega et Bugendana excellent dans l‘abattage de bovins.

Par ailleurs, l‘activité a été accélérée plus qu’avant l’apparition de la fièvre de la vallée du Rift. La raison serait consécutive à la saison de récolte et à la période de plusieurs festivités organisées durant l’été tandis que la mesure de mise en quarantaine de ces animaux à abattre n’est plus respectée.

Toutefois, l’évidence est que le marché du bétail de Gitega qui rassemblait du bétail en provenance des provinces limitrophes ou encore de la Tanzanie n’a pas encore rouvert. Une situation qui a favorisé les commissionnaires dans ce commerce du bétail. Ces derniers avaient pourtant été chassés de ce métier avant que ledit marché ne ferme. Actuellement, ce sont plutôt eux qui sillonnent les collines pour repérer les ruminants à mettre sur le marché.  En cas d’entente sur le prix, les animaux  achetés sont directement acheminés à l’abattoir. Le transport par  véhicules est également préconisé en cas de besoin.  Il s’agit des voitures qui ont été transformées en véhicules de transport de marchandises. Ces voitures ne transportent qu’une seule grosse vache et à la limite deux maigres vaches.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 235 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech