Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Une consommation inquiétante de stupéfiants

Une consommation inquiétante de stupéfiants

Le nombre de personnes qui  consomment les stupéfiants au Burundi ne cesse de s’accroitre du jour au lendemain et les produits consommés se multiplient  aussi  jour après jour. En ce jour dédié à la lutte contre les drogues, un observateur du domaine  explique que les problèmes de la vie sont la plupart du temps  à l’origine de la consommation de ces stupéfiants.

Le cannabis, l’héroïne, l’amphétamine  sont les différentes sortes de stupéfiants consommés au Burundi. Sur cette liste s’ajoutent les médicaments comme le diazépam et le tramadol. Le nombre des consommateurs de ces stupéfiants  augmentent du jour au lendemain. ‘’Les problèmes de la vie sont souvent à l’origine de la consommation des stupéfiants’’, explique un observateur du domaine  tout en précisant  que certains s’adonnent aussi à la consommation des stupéfiants sur influence.

Les conséquences de la consommation des stupéfiants sont nombreuses. Les consommateurs de stupéfiants ne peuvent non seulement pas se développer mais ils  deviennent également le terrain  de différentes maladies. Constituant une catégorie vulnérable, ils attrapent souvent les maladies comme la tuberculose, l’hépatite  ou les maladies sexuellement transmissibles dont le SIDA.

Malgré toutes ces conséquences sur les consommateurs en premier et la société en général, la lutte contre les stupéfiants est un combat difficile au Burundi comme partout au monde. ‘’Les principaux trafiquants de stupéfiants ne sont jamais attrapés car ils opèrent en toute discrétion’’, regrette notre observateur qui souligne que seuls les consommateurs et les intermédiaires dans la vente sont appréhendés.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 167 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech