Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi: Les Nouvelles de chez Nous de ce 05 Août 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique

 - Une lettre émanant du cabinet civil du président de la république indique que  Jeanne Françoise Ndayiragije, administrateur de la commune Gashikanwa, province Ngozi a présenté elle-même sa démission, il y a quelques jours. Cependant d’autres sources renseignent qu’elle aurait cédé sous pression de ses compagnons du parti présidentiel qui l’accuseraient de laisser les opposants exercer dans sa circonscription. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-Le mouvement MAP-Burundi Buhire prévient les partis de l’opposition de la plate-forme Cnared résolus  à participer aux prochaines élections de 2020 d’en assumer les conséquences qui en découleront. (Source : Radio Inzamba)

 

Sécurité

 

-Imananinziza Nayack, un enfant de 4 ans et 6 mois a été assassiné décapité au quartier  Kinyami du chef-lieu de la province de Ngozi. Il aurait été tué dans une maison d’un des malfaiteurs et jeté sur la colline Shango sur les rives de la rivière Nyakijima en commune Ngozi. 2 suspects ont été déjà arrêtés par la police. (Source : RPA)

 

-Au moins 2 personnes ont été assassinées dans différents coins du pays selon le rapport hebdomadaire de la rédaction de la RPA. (Source : RPA)

 

Droits de l’homme

 

-Les habitants du chef-lieu de la commune Gihanga, province Bubanza s’insurgent contre certains responsables de la sécurité qui les malmènent. Le cas le plus récent est celui d’une personne surnommée Kiraya sérieusement tabassée dans la nuit de ce Samedi 03/08 par des policiers conduit par le Decorps du camp souvent cité dans ces actes ignobles. La victime est actuellement hospitalisée dans un état critique. (Source : RPA)

 

Gouvernance

 

-Les déplacés du site de Ruhororo en province de Ngozi s’insurgent contre la nouvelle stratégie de l’administrateur communal de vouloir les exproprier de leurs parcelles soit disant qu’il veut les remettre à leurs propriétaires qui les réclament. (Source : RPA)

 

-Une pénurie du carburant de type essence est signalée dans la province de Cankuzo depuis 2 semaines.  Les responsables provinciaux empirent la situation. Ils se partagent le peu qui est parfois disponible au prix officiel de 2471 Frbu/l pour le remettre 4000 frbu/l au marché noir.

La hausse des prix des tickets de transport s’observent en conséquence. De Gitega à Muyinga, le ticket est passé de 5000 Frbu à 8000 frbu. (Source : RPA)

 

-Les habitants de la province de Rumonge qui font des voyages en RDC dénoncent la négligence observée du coté du gouvernement burundais dans la prévention de la maladie à virus d’Ebola qui fait des ravages  dans ce pays, la RDC. (Source : Radio Inzamba)

 

Société

 

-Les professionnels des médias qui œuvrent au Burundi indiquent que le reportage sur terrain constitue un véritable calvaire. Des responsables administratifs à la base refusent de parler aux journalistes. Ils subissent avec des menaces, des interrogatoires et des brimades. Deux reporters d’Iwacu ont fait savoir qu’ils ont eu une mésaventure dans les communes de Nyarusange et Gasorwe.  (Source : le journal Iwacu)

 

Monitoring des Médias par la RPA.

 

Lu 156 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 244 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha