Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Du flou autour de l’affaire du Général Bunyoni, ancien premier ministre

Du flou autour de l’affaire du Général Bunyoni, ancien premier ministre

Tension au sein du cercle dirigeant du régime CNDD-FDD. Depuis la fouille-
perquisition faite ce lundi au domicile du Général Alain Guillaume Bunyoni par
des agents du corps de police, du service national de renseignement et de la
garde présidentielle, diverses informations sont propagées quant à l’objectif de
cette opération et l’endroit où se trouve l’ancien premier ministre.
Ce lundi matin, des policiers, et des agents du service national de
renseignement ont mené une opération de fouille-perquisition au domicile de
l’ancien premier ministre, le Général Alain Guillaume Bunyoni, situé à
Gasekebuye en mairie de Bujumbura. Les informations fournies par nos sources
parmi les policiers envoyés dans cette opération font savoir qu’ils allaient
chercher des sommes colossales qui seraient cachées au domicile de l’ancien
premier ministre. Mais l’opération n’a rien donné. L’après-midi de ce même
lundi, ils ont fait recours à des chiens détecteurs amenés du palais présidentiel.
Des chiens utilisés pour détecter les armes, ce qui a étonné ces policiers en
mission. Cette deuxième fouille n’a rien donné non plus, selon toujours nos
sources qui ont également fait savoir qu’ils sont restés sur les lieux jusqu’à 20
heures. Seuls les enfants étaient à la maison en l’absence du Général et de son
épouse.
Certains policiers ont alors pris des objets de valeur trouvés au domicile de
l’ancien premier ministre : des bijoux, des habits, des chaussures de valeur,
nous ont signalé nos sources sur place.
A propos de l’absence de l’ancien premier ministre à son domicile et même au
pays, aucune information sure jusque-là. Certaines sources de la RPA au sein du
parti présidentiel disent qu’il serait toujours au pays, caché par certains ténors
du parti alors que d’autres croient qu’il aurait déjà quitté le territoire.
Des cadres du parti CNDD-FDD ont avoué à la RPA leur doute quant à la
nécessité et l’objectif de ces opérations visant l’ancien premier ministre. Ils
soupçonnent plutôt une stratégie du président Ndayishimiye de détourner
l’attention des burundais des problèmes du moment. Alors que le président
Ndayishimiye, son épouse et leurs enfants sont cités dans des affaires de
corruption et détournements des biens publics et face au constat amer que le
président Ndayishimiye n’accomplit pas les promesses faites au peuple, il aurait

choisi de ramener sur le plateau l’affaire du Général Bunyoni et ainsi diriger
ailleurs le regard des burundais.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 406 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech