Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les imbonerakure, auteurs de la justice populaire à Kirundo.

Persistance de la justice populaire entretenue par la milice Imbonerakure. Samedi dernier, une personne a été tuée  à coups de gourdins par les imbonerakure de la colline Kanyinya en commune et province Kirundo. La victime était accusée d’avoir volé dans un ménage de cette colline.

Ce citoyen tué par les imbonerakure était natif de la colline   Rutagara de la zone Mugendo en la commune de Ntega de la province de Kirundo.

Les informations en provenance de la population locale indiquent ces imbonerakure du parti CNDD-FDD ont appréhendé ce samedi vers  8 heures du matin  ce jeune homme d’une vingtaine d’années   au niveau du secteur Rurata de la zone Gikuyo en commune Kirundo à  environ 4 kilomètre de la colline Kanyinya de la même Commune.

A ce moment-là, comme l’indiquent toujours nos sources, ces imbonerakure ont arrêté la victime en possession d’un sac de haricot qu’il aurait volé.  La population de la colline Rurata indique que le jeune homme se serait introduit dans l’un des ménages de la localité prétendant vouloir accéder aux lieux d’aisance. Et au moment où la femme du propriétaire de la maison s’était rendue lui chercher de l’eau, le jeune homme aurait par la suite emporté avec lui le sac de haricot.

Les mêmes informations précisent qu’avant de ramener le présumé voleur au lieu du crime, ces imbonerakure l’ont sérieusement passé à tabac et la population révèle que ce jeune homme a, par la suite, succombé aux coups lui infligés surtout au niveau des côtes et du cou.

Les habitants de la place s’indignent donc de cette justice populaire mise en œuvre par les Imbonerakure et déplorent l’impunité dont profitent les auteurs de tels crimes.

La rédaction de la RPA a contacté Viateur Habonimana, administrateur de la commune Kirundo qui a confirmé les faits tels que présentés par la population. Selon lui, les auteurs auraient pris fuite après avoir commis le forfait et la police serait actuellement à leur recherche. 

Il s’agit d’une troisième victime d’une telle justice populaire en moins de trois mois sur cette colline de Kanyinya.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 132 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech