Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un responsable du parti CNL arrêté et tabassé à Bubanza

Un responsable du parti CNL arrêté et tabassé à Bubanza

Le représentant des jeunes du parti CNL sur la colline et zone de Musenyi, de la
commune Mpanda en province de Bubanza a été arrêté par le chef du service de
renseignement de la commune Mpanda dans la mi-journée de ce jeudi. Les
sources sur place indiquent que le chef de la colline Musenyi a participé à cette
arrestation.
Le militant du Congrès National pour la Liberté Jean Marie NDAYISHIMIYE,
résidant sur la sous-colline Bumba-Gicuba de la colline de Musenyi, a exigé la
présence d’une autorité administrative lorsque le chef de la documentation de
Mpanda Gabriel HAKIZIMANA est venu l’arrêter selon les habitants de la localité.
Un habitant de Musenyi dit avoir assisté à cette arrestation de jeudi.
« Jean Marie NDAYISHIMIYE a été arrêté à 12heures par le responsable du
service de renseignement en commune Mpanda. Il a d’abord résisté. Il
expliquait qu’il ne pouvait pas partir sans la présence d’une autorité
administrative. C’est ainsi qu’est venu le chef de cette colline Gervais
NDAHABONYE, puis ils l’ont emmené.»
Jean Marie NDAYISHIMIYE a été ensuite embarqué à bord d’une camionnette
immatriculée B6401A vers une destination qui était inconnue au départ selon la
même source.
« Au début, les membres de la famille l’ont cherché en vain. Mais, par après, ils
ont appris que le leur a été conduit dans les cachots du commissariat provincial
de police à Bubanza et qu’il a été passé à tabac. Nous, habitants de cette colline,
ne comprenons pas ce dont il est accusé parce qu’il vivait en parfaite harmonie
avec les voisins. Nous estimons donc qu’il est victime d’une persécution. »
Jean Marie Ndayishimiye est dans un état critique suite aux tortures qu’il a subies
selon ses proches qui demandent qu’il soit libéré sans délais afin qu’il aille se faire
soigner.
Contacté à ce sujet, Gabriel HAKIZIMANA, chef du service de renseignement en
commune Mpanda nous a signifié que l’ordre d’arrêter ce membre du CNL, a été

donné par Germain TANGISHAKA, le patron des renseignements en province de
Bubanza. Nous n’avons pas pu joindre ce dernier.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 629 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech