Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Mauvaises conditions de détention des combattants du mouvement Red Tabara dans la prison centrale de Mpimba.

Les combattants du mouvement Red- Tabara sont enfermés avec d’autres détenus à plus de 40 dans une cellule de quelques mètres carrés qu’ils ne quittent que très rarement.  Cette situation inquiète nos sources de cette maison carcérale surtout en ce qui est de leur santé mentale et physique.

Ces détenus en mauvaises conditions carcérales sont au total 41. Ils sont réunis dans une cellule dite Maison rouge de la prison centrale de Mpimba. Une cellule de 5 mètres de largeur sur 14 mètres de longueur. C’est dans cette même cellule qu’ils cuisinent de quoi mettre sous la dent, qu’ils dorment, qu’ils se soulagent et se lavent.

Au moment de préparer la nourriture, ils plient d’abord le matériel de couchage pour l’arranger après la cuisson. La cellule a une température excessive et manque d’aération puisque dotée de petits trous d’aérations placés à la partie supérieure de la cellule. Personne ne peut se permettre de porter les habits à cause de la chaleur, signale notre source à la prison centrale de Mpimba. 

Certains parmi ces détenus sont actuellement atteints de diverses maladies et troubles psychologiques. Des jambes sont gonflées et des muscles sont contractés car il n y’ a point de mouvements dans cette cellule. 

17 de ces détenus ont été extrade à partir du Rwanda accusés d’être des combattant du mouvement RED-TABARA tandis que 6 sont accusés d’être leurs complices. Ils sont enfermés dans cette cellule depuis le mois de septembre de l’an 2021.

Parmi le reste  des détenus figurent 10 membres du parti CNL et un dit être leur complice qui sont accusés de recruter les combattants u mouvement rebelle du nommé NZABAMPEMA. Un autre est accusé d’avoir participé dans une attaque contre les véhicules en province de MURAMYA. Six autres y sont détenus pour tentative d’évasion dans cette prison de Mpimba.

Personne ne se rend à l’extérieur de la cellule parmi les 41 détenus sauf pour aller se faire soigner ou se faire raser la tête ou encore lorsqu’elle a de la visite.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 562 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech