Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Nyarugusu : Les réfugiés burundais appelés à se rapatrier avant la fin de l’année

Nyarugusu : Les réfugiés burundais appelés à se rapatrier avant la fin de l’année

Les autorités tanzaniennes continuent de rappeler aux réfugiés burundais qu'ils doivent quitter ce pays d'ici la fin de l'année. Dans une réunion tenue ce 12 juin, le chargé des affaires des réfugiés au sein du gouvernement à Kigoma a dit qu'un très petit effectif de Burundais avait la chance de rester dans ce pays comme réfugiés après l'expiration des délais.

Après avoir annoncé aux réfugiés de Nyarugusu les promesses du HCR de renforcer le secteur de la santé à partir du mois de juillet, le chargé des questions des réfugiés dans la province de Kigoma John Walioba Mwita a rappelé aux réfugiés burundais qu’ils devaient quitter la Tanzanie avant la fin de l’année.

« Je ne connais pas la décision qui sera prise après les interrogatoires individuels. Retournez chez vous dans cette période où il y a encore une assistance qui vous permet de vous rapatrier dans la dignité. Après le 31 décembre, toutes ces assistances seront suspendues. »  

Au cours de la réunion de ce mercredi 12 juin, John Walioba Mwita a expliqué aux réfugiés burundais que le sondage du gouvernement tanzanien montre que seulement 200 Burundais peuvent avoir la chance de garder le statut de réfugiés après ces interrogatoires. Il a ensuite dit que les enfants devraient poursuivre leurs études au Burundi.

« Les évaluations nationales se poursuivent normalement pour les Congolais mais le gouvernement burundais a décidé de clôturer le débat sur ce sujet comme on est dans le processus de rapatriement. Chers parents, rentrez avec vos enfants au Burundi pour qu’ils puissent poursuivre leurs études. »

La réinstallation au troisième pays n’est pas autorisée pour le moment pour les Burundais réfugiés en Tanzanie selon John Walioba Mwita qui a mis en garde les réfugiés congolais qui tenteraient d’insérer les noms des Burundais dans leurs listes. « Vos voyages vers le troisième pays seront annulés », a-t-il menacé. Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, jusqu’au 31 mai dernier, la Tanzanie hébergeait plus de 128 mille réfugiés sur son territoire.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 375 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech