Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Tanzanie : Le responsable du camp Nyarugusu déçu du manque de soutien dans ses plans d’imposer le rapatriement aux réfugiés burundais

Tanzanie : Le responsable du camp Nyarugusu déçu du manque de soutien dans ses plans d’imposer le rapatriement aux réfugiés burundais

Le responsable du camp de Nyarugusu situé en Tanzanie a récemment grondé les travailleurs des organisations non gouvernementales qui collaborent avec le HCR parce qu’ils ne l’aident pas à persécuter les réfugiés burundais. Ces réfugiés s’insurgent contre cette attitude visant à les contraindre à rentrer.

Dans une réunion organisée à l’intention des travailleurs des ONG et des chefs des zones le jeudi  9 novembre, Siasa Manjenje, le responsable du camp de Nyarugusu a grondé ces travailleurs des Organisations non gouvernementales. Selon notre source, ce responsable du camp a demandé aux travailleurs du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés pourquoi ils ne l’aidaient pas à mettre en application des mesures draconiennes prises à l’endroit des réfugiés burundais. 

Siasa Manjenje a  également demandé à ces travailleurs pourquoi ils laissaient les réfugiés burundais cultiver le maïs alors que c'est interdit,  pourquoi des petits marchés existent toujours alors qu’il avait fermé le marché de Muungano qui rassemblait les réfugiés et les citoyens tanzaniens, précise notre source. La décision de fermer ce marché a été prise par les hautes autorités du pays, aurait  mentionné Siasa Manjenje.

Lors de cette réunion tenue dans la zone 11 du camp Nyarugusu, le responsable de ce  camp a mis en garde les réfugiés burundais qui animent le marché de la zone 9. Ce responsable a dit que ‘’la police et des agents chargés de la sécurité allaient tout faire pour que ce marché soit fermé’’. Siasa Manjenje a menacé d'’’imposer le respect de la mesure aux réfugiés par la voie des armes à feu en cas de besoin’’, rapporte toujours notre source.

Pour clore la réunion, Siasa Manjenje,  sans citer le nom, a dit qu’il y a un responsable du HCR qui l'a félicité pour le travail qu’il accomplit dans le cadre de rapatrier les réfugiés burundais. De leur côté, les réfugiés burundais s’insurgent contre toutes ces persécutions et mesures prises pour les contraindre à rentrer de force au Burundi.

La coalition des défenseurs des droits humains dans les camps des réfugiés décrient la persécution des réfugiés burundais. Cette réunion du responsable du camp de Nyarugusu entre dans cette optique, déplore la CBDDH-VICAR qui félicite les travailleurs des ONG grondés par Siasa Manjenje pour n’avoir pas soutenu ses plans. Et coalition d’interpeller la communauté internationale à suivre de près cette situation.

Nous n’avons pas encore le commentaire de  Siasa Manjenje, le responsable du camp des réfugiés de Nyarugusu.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 339 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech