Un présumé violeur relaxé sans aucun procès

Les habitants de la zone Cibitoke en mairie de Bujumbura réclament justice pour un cas de viol d’une fillette de 11 ans. Le présumé violeur a été libéré après seulement 6 jours de détention. Pourtant, les examens médicaux prouvent que l’enfant a bel et bien été violée.

Le présumé violeur de cette fillette de 11 ans s’appelle Félix Congera. Selon les habitants de la zone Cibitoke, cette petite fille avait été prise de chez ses parents à l’intérieur du pays par sa tante qui l’a emmenée chez elle à Cibitoke à la15ème avenue numéro 60 afin de la faire inscrire à l’école. Ce qui n’a pas été le cas car l’enfant a été plutôt maltraitée puis violée par le mari de sa tante. ‘’ Il y’a un enfant de 11 ans qui a été violée par un homme qui devait être son protecteur. Ils avaient pris cet enfant chez ses parents pour la scolariser. Mais, au lieu de l’inscrire à l’école, ils l’ont traité comme une esclave car elle faisait tous les travaux de ménage et gardait aussi les enfants sans percevoir aucun sou. En plus de cela, la fillette a été violée.’’ Témoigne un des habitants de la place.

Ces informations indiquent également que la petite fille a été conduite au Centre Seruka qui aide les personnes violées pour la faire examiner et les résultats ont confirmé que réellement l’enfant a subi ce viol. Par après, Félix Congera a été arrêté le 21 octobre puis détenu aux cachots de la zone Cibitoke. Toutefois, comme le témoignent les habitants de Cibitoke, Félix Congera a été relâché par le chef de police de la zone Cibitoke. Ce qui a beaucoup frustré ces habitants. ‘’ Ce qui est très étonnant c’est que nous avons su que cet homme a été libéré par le chef de police de la zone Cibitoke qui était au courant de ce dossier et qui avait même vu les résultats des examens médicaux qui prouvent cet acte de viol. Nous demandons que l’auteur de ce crime soit exemplairement puni pour décourager ce genre de crime.’’

Nous n’avons pas pu contacter le chef de zone de Cibitoke ainsi que le chef de police de cette zone.