Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Montée des eaux du lac Tanganyika, les dégâts s’accumulent

Montée des eaux du lac Tanganyika, les dégâts s’accumulent

Depuis plus d’un mois, les habitants des localités riveraines du lac Tanganyika ou ceux  qui exercent leurs activités près de ce lac assistent  impuissamment  à la montée des eaux de ce lac et les pertes sont déjà énormes. Une situation qui risque de s’empirer d’après les prévisions de certains experts qui parlent d’une montée  jusqu’à un niveau très élevé, les mois à venir.

Parmi les infrastructures menacées par la montée des eaux du lac Tanganyika  se trouve  le port de Bujumbura. Un des employés  de ce port  de la capitale économique indique que : «  les eaux ont déjà inondé certaines infrastructures érigées à l’intérieur. »

Dans le même périmètre de la Mairie de Bujumbura, sur la route qui va du port de Bujumbura  vers le terrain Tempête, la montée de ces eaux du lac Tanganyika a déjà causé le bouchage de caniveaux.  « Le caniveau se trouvant en face de l’ancienne maison qui abritait la Radio-Télévision Renaissance est bouché. Au lieu que les eaux se déversent dans le lac, c’est le contraire qui semble se réaliser. On voit les eaux du lac monter  vers le quartier asiatique et par conséquent les caniveaux sont débordés. » Décrit une source sur place.

Le port de Rumonge, au sud-Ouest du pays, est aussi inondé. Non seulement les activités de ce  port de la province  Rumonge sont perturbées, mais aussi la  vie des habitants des quartiers riverains du lac n’est pas épargnée.

 « L’ancienne entrée du port de Rumonge a été changée. Ils ont aménagé une autre entrée pour que ceux qui viennent embarquer les marchandises obtiennent un passage », raconte une source de Rumonge, qui ajoute aussi qu’ : « au niveau des quartiers Kanyenkoko et Teba, certaines familles ont dû quitter leurs ménages car envahis par les eaux du Tanganyika. »

Des établissements scolaires  font partie des infrastructures également en mauvais état à cause toujours de ces débordements du lac Tanganyika. Dans  la  zone de Gatumba de la province Bujumbura (Ouest du pays), des élèves ont été  déplacés vers d’autres écoles.

«  Les eaux du lac Tanganyika arrivent jusqu’au niveau de la route. Les enceintes des écoles Mushasha 1 et 2 sont totalement inondées, ce qui empêche les élèves d’occuper les locaux et vont demander des salles dans d’autres établissements », témoigne un habitant de la localité.

Difficile est aussi la vie que mènent certains habitants de Gatumba. « Des habitations sont presque toutes détruites et celles qui restent  n’ont plus de latrines », indique un de ces habitants qui craint  aussi l’apparition des maladies liées au manque d’hygiène.

Ce calvaire n’est pas encore fini, selon des experts en aménagement territorial. Ils  ont récemment annoncé qu’il faudrait s’attendre à une montée plus élevée des eaux du lac Tanganyika  au cours des mois d’avril et de mai.

 

 

------------

Photo : L’intérieur du port de Bujumbura inondé par l’eau du lac Tanganyika

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 258 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech