Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Rumonge: L’épidémie de Choléra se propage à grande vitesse faute d’eau potable

Rumonge: L’épidémie de Choléra se propage à grande vitesse faute d’eau potable

L’épidémie de la maladie de choléra continue à se répandre dans la province  Rumonge. Samedi dernier le 30 septembre, 2 personnes ont été déclarées atteintes de cette maladie sur la colline Minago en commune Rumonge. Les mesures d’hygiène arrêtées par l’administrateur de la commune Rumonge pour prévenir cette maladie ne peuvent pas être appliquées vu le manque criant d’eau potable dans ces localités déjà atteintes par cette maladie.

Le 30 septembre 2023 est sorti le communiqué de l’administrateur de la commune Rumonge, Augustin Minani, annonçant à la population la manifestation de deux nouveaux cas de choléra sur la colline Minago de la commune Rumonge. Les habitants  sont inquiétés par cette propagation. ‘’Cette épidémie est en train de se propager à grande vitesse. Avant, cette maladie se trouvait au centre-ville de Rumonge dans les quartiers de Nkayamba et Kanyenkoko. Mais actuellement, elle s’est propagée sur la colline de Minago.’’ Ces habitants craignent le pire si rien n’est fait dans l’immédiat, surtout que le  centre-ville de Rumonge n’est pas alimenté en eau potable alors qu’il compte déjà beaucoup de cas de choléra. ‘’Nous faisons recours à l’eau du Lac Tanganyika, car il n’y a pas d’autres sources d’eau potable’’, s’indigne notre source en commune Rumonge.

Bien que l’administrateur de la commune Rumonge ait demandé à la population à travers son communiqué de suivre les mesures d’hygiène pour la prévention de cette maladie, en évitant de faire la lessive dans le lac Tanganyika et aussi dans d’autres rivières qui se déversent dans ce lac,  ne pas vendre de la nourriture et des boissons dans des endroits n’ayant pas de l’eau potable et des latrines, ces habitants trouvent que ‘’ces mesures ne sont pas applicables vu qu’ils n’ont que de l’eau sale du lac Tanganyika seulement.’’

Depuis le début du mois de Septembre de cette année, l’épidémie de Choléra est déclarée  dans les provinces de Rumonge, Bujumbura et Cibitoke, et en  mairie de Bujumbura, plus particulièrement dans les localités où il s’observe un manque criant d’eau potable.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 138 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech