Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des contributions forcées décriées à Mpanda.

Les habitants de la colline Kanenga de la commune de Mpanda en province de Bubanza s’insurgent contre les contributions forcées destinées à la construction d’une permanence du parti CNDD-FDD. Collectées par les responsables de ce parti au niveau collinaire ainsi que les jeunes imbonerakure dudit parti, les habitants de la place demandent à l’administration de mettre fin à cette persécution vu que ce genre de contributions ne devrait concerner que les seuls membres du parti au pouvoir.

Un groupe de personnes issues du comité exécutif du parti CNDD-FDD sur la colline Kanenga a été mis en place pour s’occuper de la collecte forcée de ces contributions. A la tête de ce groupe se trouve le responsable collinaire dudit parti. Selon nos sources, ils font  de la porte à porte de jour comme de nuit comme en témoigne cet habitant de la place. « Ce groupe est constitué de 5 personnes. Il s’agit de Jean-Luc NIZIGAMA, responsable du parti CNDD-FDD au niveau collinaire, le nommé Jean Paul, un certain Evariste BANGIRIMANA chargé du développement au sein du parti, le nommé Michel, responsable des jeunes imbonerakure ainsi que le secrétaire du parti nommé Ernest BIKORIMANA ».

A part ce forcing, ces habitants regrettent qu’au lieu de les mobiliser pour réhabiliter le bureau collinaire ainsi que les salles de classes qui n’ont plus de toitures, on les contraint à contribuer pour la permanence d’un parti dont ils ne sont même pas membres. « C’est incompréhensible qu’ils soient préoccupés par la construction de la permanence du parti alors que la colline vient de passer plus de 3 ans sans bureau. Et c’est sans parler de plusieurs salles de classes qui ont été complètement détruitestandisque d’autres ont vu leurs tôles emportés par les pluies. Plus grave encore, on ne nous a pas consultés avant de procéder à cette collecte. Si vous ne vous acquittez pas de cette contribution, on vous laisse une quittance qui porte le sceau du parti », ajoute- t- il.

Pour s’assurer que personne ne se désiste, des imbonerakure sont toujours présents lors de ces collectes afin d’ôter l’envie à quiconque aurait l’intention de s’y refuser. Des fois, soulignent nos sources, certains habitants se font même passés à tabac.  « S’il s’avère nécessaire, ils viennent accompagnés par des imbonerakure. Celui qui refuse de donner sa part de contribution est alors ligoté, puis tabassé par cette milice. Nous demandons alors que ces collectes cessent car non seulement cela ne devrait pas se faire pendant les heures de la nuit mais aussi ça devrait uniquement concerner les membres du parti au pouvoir », conclut- il.

A propos de ces lamentations de ces habitants de la commune de Mpanda, la rédaction de la RPA n’a pas encore pu joindre les autorités administratives pour de plus amples éclaircissements.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 165 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech