Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Paralysie des activités à Maramvya à cause de la croisade de la famille présidentielle

Paralysie des activités à Maramvya à cause de  la croisade de la famille présidentielle

Ce mercredi des imbonerakure ont empêché la population de la zone Maramvya, commune Mutimbuzi en  province Bujumbura  de vaquer à ses activités l’exigeant de  participer à la croisade de prière organisée par la famille du Président de la République  à l’occasion de ses trois ans au pouvoir. Les élèves n’ont pas aussi été épargnés.

La population de la zone Maramvya dit ne pas être  contre l’organisation de la croisade de la famille présidentielle dans cette localité. Elle s’insurge toutefois contre le comportement des membres de la milice imbonerakure du parti au pouvoir qui a intimé l’ordre à tous les habitants de la zone d’arrêter toute activité et  participer à la croisade. 

Un des habitants de la localité déplore qu’ils n’aient pas pu nourrir  leurs enfants.  ‘’Nous avons été surpris mais aussi attristés par le  comportement des imbonerakure qui nous ont forcés de fermer nos maisons et  les boutiques pour aller participer à la croisade. Tous ceux qui étaient au marché, dans les ménages et dans les activités champêtres ont été obligés à aller accueillir le Président de la République. Personne n’a pu trouver de quoi manger aujourd’hui, même les restaurants étaient fermés. Les imbonerakure étaient aux aguets pour traquer toute personne qui oserait passer outre cet ordre. Les militaires et policiers étaient aussi  fâchés parce qu’ils n’ont pas pu trouver où acheter  de l’eau à boire..’’    

Dans cette localité, les élèves n’ont pas suivi les cours, contraints également à participer  à la croisade. ‘’Toutes les écoles ont été fermées. Les élèves ont été envoyés accueillir le Président de la République. On se demande s’ils vont participer à cette croisade qu’au dernier jour. Qu’est-ce qu’ils vont gagner ?‘’ S’interroge un des parents de la zone Maramvya.

Cette population de la zone Maramvya se demande si elle va être obligée à participer à cette croisade  les quatre  jours qu’elle va durer et privés  tout ce temps des activités qui les font vivre. 

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre l’administrateur de la commune Mutimbuzi pour plus d’éclaircissements à propos de ces grognes de ses administrés.  

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 208 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech