Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

FILEP 2023: Le grand rendez-vous de la presse africaine au Faso

FILEP 2023: Le grand rendez-vous de la presse africaine au Faso

Pour la 10ème fois, le festival international pour la liberté d’expression et de la presse se tient à Ouagadougou où se trouve quelques centaines de participants venus des quatre coins du monde. Pour la plupart des participants, c’est le plus grand rendez-vous de la presse africaine de tous les temps.

 

Depuis le 17 octobre 2023, dans les lobbys des hôtels de la capitale Ouagadougou,  les coups de poignée et les embrassades entre les journalistes participants venus des 33 pays africains s'accompagnent des sourires chaleureux et les "comment ça va au pays?" Certains se sont déjà vus au cours des sessions antérieures depuis 2013.

Mardi 18 octobre 2023, la dixième session du Festival International de la Liberté d'Expression et de la Presse (FILEP) dont le thème est ‘’Médias, conflits et cohésion sociale’’, a coïncidé avec le 25 ème anniversaire du Centre National de la Presse/Norbert Zongo (CNP/NZ).

Dans son discours d'introduction, le président du comité d'organisation de cette 10ème édition FILEP, Monsieur Inoussa Ouedraogo a souhaité la bienvenue aux 250 participants venus des 4 coins du monde. Il a, toutefois, déploré des discours politiques tendant à diviser les médias en deux camps, à savoir les pro-gouvernements qui sont qualifiés de patriotes et ceux qui demandent leur indépendance, qui sont considérés comme des pro-terroristes dans cette région du Sahel où les journalistes exercent sous la menace djihadiste et les instructions "patriotiques" de la part des autorités issues pour la plupart des récents coups d'état. En dix ans, 5 journalistes ont été tués et 2 autres portés disparus dans cette région du Sahel, en phase de devenir une zone de "non-information". Raison pour laquelle, a souligné le président du comité d'organisation, les journalistes ne vont jamais se plier devant toute tentative de museler la presse et resteront aux côtés des multiples catégories des victimes du terrorisme qui ravage la région du Sahel dont fait partie le Burkina Fasso dont la capitale Ouagadougou se veut désormais être la capitale de la liberté d'expression et de la presse, par ce plus grand rendez-vous de la presse africaine qu'est devenue le FILEP.

Le Représentant des partenaires techniques et financiers de cette 10ème édition FILEP, Albert Bruun BIRNBAUM, chef de coopération de l'ambassade du Danemark a réitéré, au nom des autres partenaires, le soutien inconditionnel à la promotion de la liberté d'expression et de la presse au Burkina Fasso et dans l'ensemble de la région du Sahel.

Le Président de l'assemblée législative de transition (ALT), Monsieur Ousmane BOUGOUMA a promis, dans son discours d'ouverture de cette édition, le soutien de la presse auprès de l'exécutif qui, tente, à travers un projet de loi, d'octroyer au chef de l'état Monsieur IBRAHIM TRAORÉ le pouvoir de nommer le président du conseil supérieur de l'audiovisuel, qui était jusque-là, élu par ses pairs. Un grave recul, selon les professionnels des  médias au pays des hommes intègres.

À part la remise des certificats d'honneur à trois doyens du Filep à savoir Maître Halidou Ouedraogo, Professeur kari Kari KWAMÉ et Jean Claude MEDA, la nouveauté de cette dixième session FILEP est l'introduction et la remise du Prix Marie Soleil Frère à la meilleure journaliste issue d'une compétition organisée auprès des femmes journalistes du continent africain.

Marie Soleil Frère est une figure académique belge qui s'est beaucoup impliquée dans la promotion du journalisme sur le continent africain, particulièrement au Burkina Fasso et au Burundi. Le Burundi qui est, depuis 2015, représenté dans ce festival par la Radio Publique Africaine (RPA) en sa qualité de principal média d'investigation au Burundi.

Vantant les qualités et l'engagement louable du comité d'organisation de cette 10ème édition FILEP, le professeur ghanéen KARI KARI KWAME a salué le travail remarquable de Monsieur Abdoulaye Diallo, le coordonnateur du Centre National de Presse/Norbert Zongo (CNP/NZ) qu'il a qualifié de pilier dans la réussite de toutes les sessions FILEP.

Les cérémonies de cette édition FILEP se clôtureront samedi 21 octobre 2023 par une soirée de Gala au cours de laquelle, les participants rendront hommage à la Namibie considérée comme Championne de la liberté de la presse. Le prix du PAJI-NZ (Prix Africain du Journalisme d'Investigation-Norbert Zongo) et le premier prix Marie Soleil Frère seront décernés aux gagnants à cette occasion. Ces cérémonies seront précédées, le matin, par la visite des sites mémoriales du journaliste assassiné Norbert Zongo et du Président Thomas Sankara.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 149 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech