Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La flambée des prix de denrées alimentaires prend une allure inquiétante en province Cibitoke

Les prix de denrées alimentaires grimpent d’une façon inquiétante du jour au lendemain en province Cibitoke, y compris les vivres produits localement. La population de cette localité indique que, même si la hausse des prix gangrène tout le pays, la situation est aggravée par le trafic transfrontalier avec le Rwanda voisin qui ne s’opère plus comme avant.

 Les habitants de la commune Rugombo, en province Cibitoke, disent être inquiétés par la hausse continuelle des prix de denrées alimentaires. Ils précisent que non seulement les prix de petits articles ont été doublés, mais aussi les prix des vivres qu’ils produisent eux-mêmes ont triplé ou encore plus que ça.

«Tenez, la farine de manioc, on l’achetait à 700 francs ces derniers jours. Mais aujourd’hui, un kilo de cette farine coûte entre 1200 et 1300 francs. Le riz que nous produisons ici à Rugombo, il n’y a pas longtemps que le kilo coûtait entre 1800 et 1900 francs, mais actuellement le kilo s’achète de 2800 à 3000 francs », témoigne un habitant qui précise que les petites boissons produites localement dont MALTI et AQUAVIE, leurs prix montent d’une façon inhabituelle. Leur prix passe de 1000 francs à 1300 francs. Les biscuits qui s’achetaient 50 francs coûtent 100 francs. Les allumettes de même le prix a doublé.

Dans cette province Cibitoke, le fait que le trafic transfrontalier avec le Rwanda ne s’effectue plus comme d’habitude, est un autre facteur qui favorise la montée des prix. « L’autre aspect est relatif à la frontière sur la rivière RUHWA qui facilitait la majorité de la population de Rugombo à se rendre régulièrement au Rwanda pour y vendre de différentes marchandises comme des fruits. Ainsi, que le gouvernement favorise ce trafic, pour que les gens puissent traverser de l’autre coté sur base d’une carte d’identité ordinaire. Tout le monde n’est pas capable de se procurer d’autres documents de voyages », ajoute notre source.

Les habitants de la province Cibitoke indiquent qu’une fois que le gouvernement et les administratifs leur faciliteraient de se rendre au Rwanda pour des fins commerciaux, les conditions de leur vie actuelle pourrait encore s’améliorer.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 202 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech