Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les habitants de Cibitoke souhaitent la reprise du commerce transfrontalier avec le Rwanda.

Les habitants de la province de Cibitoke vivant le long de la frontière burundo- rwandaise plaident pour la réouverture des frontières. Ils indiquent avoir enregistré des pertes énormes suite à l’interdiction du commerce transfrontalier et ce depuis la fermeture des frontières.

Ces habitants de la province de Cibitoke vivant près de la frontière burundo- rwandaise indiquent qu'ils exerçaient un commerce transfrontalier avant la fermeture des frontières entre les deux pays. A l’époque, ils pouvaient écouler leurs marchandises au Rwanda dont les plus prisées étaient des Indagara et le poisson « Mukeke ». Ils enregistraient des bénéfices, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui avec la fermeture des frontières. « Nous partions avec des Indagara et des Mikeke  et nous retournions au Burundi avec beaucoup d'argent. Tenez ! Dix mille francs rwandais s’échangeaient à  plus de trente mille francs burundais. Mais aujourd'hui, c'est un problème », s’est plaint un des habitants.

Ces habitants indiquent que les Rwandais venaient souvent, eux aussi, vendre et s’approvisionner au Burundi. « La monnaie rwandaise est forte par rapport à la monnaie burundaise. Quand les Rwandais venaient au Burundi, ils achetaient beaucoup de produits sans se soucier de la qualité. Ils les vendaient chez eux et généraient beaucoup de bénéfices », a- t- il ajouté.

Ces habitants de la province de Cibitoke demandent que les frontières soient rouvertes pour qu’ils reprennent avec le commerce transfrontalier et qu’ils aient de quoi pour faire vivre leurs  familles.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 281 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech