Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Gatumba : La distribution de l’aide du PAM aux sinistrés des inondations perturbée par un administratif

Gatumba : La distribution de l’aide du PAM aux sinistrés des inondations perturbée par un administratif

C’est après une manifestation de mécontentement des  victimes des inondations survenues en zone Gatumba de la commune Mutimbuzi que leur assistance a été finalement distribuée. La distribution de cette assistance du PAM  devrait débuter ce lundi mais le chef de la zone Gatumba ne l’a pas permis. Ce dernier a mobilisé un groupe d’imbonerakure pour empêcher ces sinistrés de prendre cette aide, accusant  les gagnants du marché  de surfacturation. Ce que réfutent ces agents du PAM qui expliquent que le chef de la zone Gatumba  a agi ainsi pour ses propres intérêts.

 

Ce mardi 24 Octobre, les sinistrés des inondations de Gatumba  se sont rassemblés devant les stocks des vivres qu’ils devraient recevoir ce lundi. Ces stocks se trouvent à la place dite "cinquantenaire" située sur la colline Mushasha 2 dans la même zone de Gatumba. Ils voulaient manifester leur mécontentement car la distribution de leur assistance  a été interrompue par le   chef de la zone Gatumba.  Jean Muyoboke  a mobilisé ce lundi 23 Octobre un groupe d’imbonerakure pour empêcher la distribution de l’assistance du Programme Alimentaire Mondial aux victimes des inondations de Gatumba. Ces dernières s’élèvent à 1860 et étaient déjà sur le lieu de distribution, formant des files d’attente.

Cet administratif  a accusé les sociétés qui ont gagné le marché de distribution de ces vivres d’avoir fixé des prix exorbitants. Les bénéficiaires de cette aide ont eu des cartes  octroyées par le PAM, chaque carte équivaut à 150 mille BIF.

‘’Chaque sinistré a eu  une carte sur laquelle le PAM a mis 150 mille BIF. Lors de la distribution, chacun devrait avoir l’équivalent en vivres.  Ces sociétés gardent ces cartes et seront payées après par le  PAM.’’ Explique un des habitants de Gatumba qui ajoute que cette activité était auparavant supervisée par les administratifs dont l’administrateur et le chef de zone et ils y gagnaient quelque chose. ‘’Le chef de zone rentrait avec une somme de 200 mille, 300 mille ou même 500 mille sur lui ce qui n’est pas le cas aujourd’hui car ils ne sont plus en charge.’’

Les bénéficiaires de cette aide et les agents distributeurs estiment que le  chef de la zone Gatumba, Jean Muyoboke, a agi de cette façon pour ses propres intérêts car les gagnants du marché  ont respecté les prix qui ont été fixés par le PAM.

Face à la colère de ces sinistrés, le chef de la zone Gatumba est revenu sur sa décision ce mardi  et l’assistance a été finalement distribuée.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 216 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech