Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

A quand la solution au phénomène des enfants en situation de rue ?

A quand la solution au phénomène des enfants en situation de rue ?

Le phénomène  d’enfants en situation de  rue  ne  fléchit  pas en mairie de Bujumbura. Pourtant il y a plus de deux semaines, le ministre de l’intérieur avait annoncé un projet de les délocaliser dans un centre à Cankuzo. Du jour au lendemain, leur nombre augmente et ils commettent de plus en plus de forfaits.

Ces enfants en situation de rue se manifestent à certaines de leurs heures de pointe de la journée et de la soirée. D’abord, de six heures à dix heures et de midi à 14 heures où ils font des  va-et-vient devant les cafés et restaurants. A ces endroits, ces enfants font la ronde de ces établissements  soit pour quémander soit pour tromper la vigilance des clients et des passants pour leur voler. Ensuite, ils reviennent de 17 heures à 19 heures pour le même modus operandi.

‘’ Ils volent partout où ils passent. Ils ne laissent rien sur leur passage. Quand ils voient  un vendeur quelconque, ils utilisent la ruse pour lui voler ses marchandises. Parmi eux, il y a de petits enfants qui quémandent. Certains enfants sont envoyés par leurs parents quémander pour la famille.’’ Explique une source de la capitale Bujumbura.

Le phénomène d’enfants en situation de rue s’amplifie du jour au lendemain. Souvent, ils se déplacent en groupes et nombreux d’entre eux sont des garçons. ’’ Les enfants en situation de rue sont  partout. Il y a ceux qui opèrent en équipe. Ce sont de jeunes garçons dont  l'âge est compris entre 10 et 15 ans. Ils se munissent de sacs en bandoulière.’’

En date du 06 Octobre, lors de la conférence publique animée par tous les membres du gouvernement,  le ministre de l’intérieur Martin Niteretse avait annoncé qu’à partir du lundi 09 Octobre, ces enfants en situation de rue allaient être conduits dans un centre d’accueil leur construit en province Cankuzo. Dans ce  centre, ces enfants devront suivre des enseignements civiques, apprendre des métiers et ceux qui  le peuvent réintégrer dans l’enseignement normal. Sans préciser la capacité d’accueil, le ministre Martin Niteretse avait précisé que le centre accueillera des enfants  récupérés des rues de tout le pays.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 1406 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech