Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Rugarika : Les commerçants congolais révoltés contre les imbonerakure qui se sont improvisés en contrôleurs

Rugarika : Les commerçants congolais  révoltés contre les imbonerakure qui se sont improvisés en contrôleurs

Les activités des commerçants sur la frontière burundo-congolaise situé en zone Gatumba sont perturbées depuis ce vendredi. Les marchandises des Burundais ne sont pas autorisées à entrer en République Démocratique du Congo. Les commerçants congolais se vengent. Un agent de la documentation burundaise s’est improvisé en contrôleur. Soit, il bloque l’entrée des marchandises en provenance de ce pays voisin, soit il s’approprie ces marchandises.

Les congolais étaient mobilisés depuis vendredi  29 Septembre  pour bloquer la route afin d’empêcher l’entrée des marchandises en provenance du Burundi.

Un des commerçants burundais qui traversent  régulièrement cette frontière  de Gatumba explique que les congolais voulaient se venger contre les Burundais suite aux  mauvais traitements dont ils sont souvent victimes au niveau de la barrière de Rugarika contrôlée par un  agent du service burundais des renseignements  prénommé Gervais. Ce dernier  refuse souvent l’entrée des marchandises en provenance de la RDC et  garde de force une grande partie de ces marchandises.  Ce samedi 30 Septembre, les marchandises en provenance du Burundi ne pouvaient pas entrer dans ce pays voisin.

‘’Vendredi dernier, les congolais  s’étaient réveillés  très tôt le matin pour bloquer les routes et nous empêcher de faire traverser  nos marchandises. Les marchandises de certains de ces commerçants congolais  ont été volés sur la barrière de l’agent des renseignements burundais prénommé Gervais. Samedi 30 Septembre, toutes les activités étaient paralysées.’’ Raconte un des commerçants burundais.

Ces commerçants burundais disent également que les douaniers congolais ont saisi certains de leurs produits, pour venger les pertes de leurs compatriotes affirment  nos sources.  Encaissant d’énormes pertes, ils demandent aux gouvernements Congolais et Burundais de travailler ensemble et trouver un accord facilitant ce commerce transfrontalier. ‘’Nous demandons aux  deux gouvernements  de s’entretenir pour que ces problèmes qui touchent nous les petits commerçants exerçant  ici sur la frontière de Gatumba soient résolus. Nous payons des impôts et ainsi  nous contribuons au développement du pays. Il faut aussi que cette barrière contrôlée par l’agent de la documentation Gervais soit supprimée. Il nous vole, il vole les congolais  et la barrière ne devrait surtout pas existée, nous sommes contrôlés par l’OBR.’’

Les commerçants congolais au lieu de laisser  cet agent du SNR prendre leurs marchandises préfèrent les perdre. Des commerçants ont dernièrement renversé de l’huile et du sucre qui allaient être confisqués par Gervais, témoignent  sources.

Nous n’avons pas encore eu les réactions des  responsables du ministère ayant le commerce dans ses attributions.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 1448 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech